Accueil / Actualités / Mobilités / Upply s’associe avec Paris-Dauphine et poursuit ses développements

Mobilités

Upply s’associe avec Paris-Dauphine et poursuit ses développements

18.12.2020 • 11h20
|
A_1

Upply

Upply s’engage pour la formation et présente aux étudiants la transformation digitale du secteur ainsi que son potentiel opérationnel. Parallèlement, la place de marché souhaite accélérer son développement en 2021.

Souhaitant participer aux efforts pour renforcer l’attractivité du secteur de la supply chain tout en sensibilisant ses futurs spécialistes face aux questions de digitalisation dans le monde du transport, la place de marché digitale Upply a noué un partenariat avec le Master 2 supply chain internationale de l’Université Paris-Dauphine. Celui-ci passe par deux axes : tout d’abord, une session de formation et d’échanges entre les élèves et des experts d’Upply. Un premier échange a déjà eu lieu en décembre autour du transport maritime et des enjeux liés à la digitalisation. Est également proposé aux étudiants un accès gratuit à la solution « Comparer et analyser » d’Upply. Basée sur plus de 250 millions de données transactionnelles, celle-ci permet de comparer les prix de transport de fret en mode SaaS et API avec une couverture mondiale sur trois modes de transport : maritime et aérien à l’international, routier en Europe et Amérique du Nord. Un outil opérationnel, permettant d’avoir une vision plus claire sur les évolutions des prix de transport, afin d’offrir une aide à la prise de décision en comparant un prix ou un budget par rapport aux tendances tarifaires. « Les nouvelles solutions digitales et la data science apportent un potentiel formidable aux métiers du transport et de la supply chain. Nous sommes très heureux d’établir un partenariat avec ce Master de la prestigieuse Université Paris-Dauphine pour sensibiliser les jeunes professionnels à ces problématiques et leur en montrer une application concrète dans leur quotidien », se félicite Boris Pernet, directeur général d’Upply.

 

Augmenter le nombre d'inscrits

Après avoir travaillé à l’amélioration des fonctionnalités de son produit depuis son lancement en 2019, avec le développement d’une application mobile par exemple, Upply pense maintenant à la suite pour ses solutions, qui se composent donc de « Comparer et analyser » mais aussi d’une place de marché mettant en relation transporteurs routiers et chargeurs, en se positionnant comme un tiers de confiance. S’adressant uniquement aux opérations de transport sur le territoire français, cette marketplace est utilisée à 90 % par des transporteurs français aujourd’hui. Des solutions qu'Upply souhaite améliorer côté opérationnel, avec davantage de service client afin d‘accompagner les utilisateurs dès le début de leur inscription. Une façon d’accélérer le nombre de nouveaux inscrits par mois, actuellement en moyenne de 15 %. Et si Upply souhaite pour l’instant continuer à se focaliser sur la France pour sa place de marché, l’entreprise envisage à moyen terme des développements afin de consolider son positionnement. D’ici fin 2021, l’objectif est en tout cas clair : avoir une solution présente sur l’ensemble du territoire français qui soit incontournable pour l’achat et la vente de services de transport de marchandises.

Upply analyse les évolutions des prix du transport durant le second confinement

Autre actualité pour la place de marché, une analyse des prix du transport routier en France au cours du mois de novembre 2020

Dans son baromètre mensuel, Upply constate une progression des prix du transport routier en France de 1,7 % en novembre. Une étonnante évolution alors que les volumes des transactions enregistrées sur la période sont en baisse de 15 % par rapport à octobre et alors que certaines lignes de transport sur la dorsale accusent des baisses de prix, avec une offre supérieure à la demande. Comment expliquer cette hausse ? Au-delà des considérations d'augmentation du prix du gazole sur le mois, Upply analyse plutôt la nature des flux de transport, avec une envolée des flux du e-commerce avec le reconfinement, qui se traduit par une diminution des kilomètres transportés et une augmentation des flux en région Ouest. « L’organisation logistique du e-commerce induit une fragmentation des transports en trajets plus courts. En conséquence, le coût du kilomètre moyen augmente parce que la distance parcourue diminueSur le mois de novembre, la répartition des transports a ainsi profondément changé, au profit des trajets plus courts et de coûts kilométriques plus élevés, ce qui a eu un effet inflationniste sur le prix moyen en France », note Upply dans un communiqué.

BUZZ LOG
“L'entrepôt n'est plus simplement un lieu où l’on va travailler, mais un espace de vie plaisant, où l’extérieur doit être autant travaillé que l’intérieur. C’est aussi un moyen de contribuer à l’attractivité du secteur”
— Cécile Tricault, directrice de Prologis France.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine