Accueil / Actualités / Transversal / Roland Berger et France Supply Chain étudient les orientations stratégiques des opérations en 2021

Transversal

Roland Berger et France Supply Chain étudient les orientations stratégiques des opérations en 2021

18.03.2021 • 10h32
|
A_1

DR

Le cabinet de conseil Roland Berger et l'association France Supply Chain ont publié une étude autour des grandes tendances et défis auxquels feront face les directions des opérations en 2021. Avec des résultats particulièrement liés à la pandémie mondiale.

2021 : une année placée sous le signe de la fiabilité des chaînes d'approvisionnement et du retour vers la croissance. C'est en tout cas le portrait des tendances et défis qu'en dressent le cabinet de conseil Roland Berger et l'association France Supply Chain dans le cadre d'une nouvelle étude, publiée le 18 mars 2021 et intitulée Les enjeux stratégiques des opérations en 2021. Celle-ci se base sur les retours d'acteurs de la supply chain dans une centaine d'entreprises, avec 82 % des répondants occupant un poste au sein des opérations. « Cette étude, dont les répondants couvrent l’ensemble des secteurs de l’économie, montre que les entreprises tirent les leçons de la crise et se préparent activement au rebond de l’économie sans perdre de vue les enjeux liés au développement durable », explique Yann de Feraudy, président de France Supply Chain.

 

Les objectifs stratégiques majeurs pour 2021

Interrogés sur les objectifs stratégiques majeurs pour leurs opérations en 2021, 57 % évoquent l'accompagnement à la croissance (principalement dans les acteurs du transport et de l'agroalimentaire). 57 % notent également la sécurisation des risques de rupture d'approvisionnement, problématique relevée par les entreprises de la grande distribution ainsi que du secteur de la santé. Enfin, 52 % citent l'amélioration de la performance opérationnelle, là encore du côté de la grande distribution, mais également dans l'agroalimentaire et la santé. Plus bas, on retrouve également l'optimisation de la productivité (44 %), la réduction des dépenses externes (31 %, principalement dans le secteur automobile) et l'amélioration du cash (30 %, aéronautique et défense en tête).

 

Des problématiques et des chantiers à mener

De quoi répondre à un trio de problématiques, identifiées par les acteurs du secteur dans ce contexte de crise : l'instabilité de la demande (67 % des répondants), les risques de rupture d'approvisionnement (61 %) et ceux d’augmentation des coûts du fait de la hausse de la demande et de la saturation de capacité (48 %). Dans ce sens, les répondants voient plusieurs grands chantiers à lancer ou poursuivre en 2021 afin de répondre aux enjeux stratégiques : la reconfiguration de leur réseau logistique (39 %), la refonte de leur planification (39 %), l'intégration du développement durable (34 %). Et pour répondre à ces besoins, les entreprises devront alors s'appuyer sur la transformation digitale (37 %) et un ajustement organisationnel (53 %) dévoile l'étude de Roland Berger et France Supply Chain.

 

L'intégralité de l'étude est disponible en téléchargement sur ce lien.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine