Accueil / Actualités / Innovation / Dachser envisage de livrer sans émissions dans 11 villes d'Europe

Innovation

Dachser envisage de livrer sans émissions dans 11 villes d'Europe

28.05.2021 • 12h00
|
A_1

Dachser

Le prestataire allemand Dachser expérimente Dachser Emission-Free Delivery dans 11 métropoles européennes, un service de livraison urbaine sans émissions de CO2.

Dans une stratégie de long terme, le prestataire de transport et logistique Dachser souhaite proposer des livraisons urbaines sans émissions de CO2 à travers la démarche Dachser Emission-Free Delivery. Un projet pilote avait été distingué en 2018 par le ministère allemand de l'Environnement à l'occasion d'un concours, et ce pari semble avoir réussi à Stuttgart, Fribourg et Oslo. Il reste à observer le résultat des livraisons tests en cours à Berlin, Munich, Strasbourg, Paris, Prague, Copenhague, Madrid et Porto. « Notre démarche visant à étendre Dachser Emission-Free Delivery à au moins onze villes européennes d'ici fin 2022 est le début d’une série de mesures que nous mettrons en œuvre dans les années à venir dans le cadre de notre stratégie de protection du climat à long terme », annonce Stefan Hohm, chief development officer chez Dachser.

 

Livraisons en vélos et camions électriques

La démarche Dachser Emission-Free Delivery n'émet aucun gaz à effet de serre car elle s'appuie sur des solutions de livraisons combinées de camions électriques et de vélos électriques de transport. Ces derniers sont conçus pour le groupage et les marchandises palettisées peuvent peser jusqu'à 250 kg. Les camions électriques, pour leur part, approvisionnent les micro-hubs (petits entrepôts proches du centre-ville) ou livrent directement les marchandises inadaptées aux vélos. En plus de réduire la pollution, Dachser Emission-Free Delivery réduit les nuisances sonores. « Nous misons avant tout sur une logistique efficace et des innovations techniques. Plutôt que de nous engager seuls sur cette voie, nous collaborons avec des clients et des partenaires qui souhaitent eux aussi façonner l'évolution de la logistique en adoptant des technologies à émissions faibles ou nulles », ajoute Stefan Hohm.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine