Accueil / Actualités / Mobilités / La Poste carbure pour développer une logistique durable

Mobilités

La Poste carbure pour développer une logistique durable

19.05.2022 • 14h31
|
A_1

La Poste

Le groupe La Poste déploie une ambitieuse politique de transport bas-carbone à moyen-long terme, visant une réduction de 30 % de ses émissions d’ici à 2025 et zéro émission nette en 2030.

La Poste, mastodonte du transport postal pesant 34,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, s'est engagé à réduire ses émissions carbonées de 30 % d’ici à 2025 et à atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030. Depuis 2013, le groupe a déjà diminué son empreinte carbone de 32 % en repensant ses processus et en modifiant sa flotte de véhicules de transport (emploi de 35 000 véhicules électriques). Il va dorénavant investir 600 millions d’euros pour multiplier par deux le nombre de ses véhicules électriques d’ici 2025 et décarboner son transport moyenne et longue distance. A l'heure actuelle, le transport de courrier et colis représente, pour La Poste, 83 % des émissions carbone, dont 31 % sont dues au premier et dernier kilomètre et 52 % au transport poids lourds.


Deux projets phares pour décarboner le transport

Sur les investissements prévus, 200 millions d'euros serviront à verdir la flotte de véhicules utilitaires dédiés au premier et dernier kilomètre. La priorité sera mise sur l'énergie électrique, avec l’acquisition de 8 000 véhicules utilitaires électriques de plus et le déploiement de 1 000 vélos-cargos (contre 125 existants actuellement). La Poste estime qu'une livraison sur deux de son service Colissimo sera décarbonée dès 2025 dans l'Hexagone, et que 100 % seront décarbonées dans les zones à faibles émissions et les principales agglomérations. 400 millions d'euros iront dans la conversion de la flotte de transport de moyenne et longue distance vers les sources d'énergies bas carbone : biocarburants (B100 issu du colza français) et biogaz de 2022 à 2030, puis électricité et hydrogène à partir de 2030, date à laquelle La Poste déclare que 50 % des kilomètres parcourus en France le seront en camions bas-carbone.


Le recours à la compensation carbone

A côté de ses projets, La Poste a dédié plus de 50 millions d'euros à la compensation de ses émissions de gaz carbonique depuis 2012. Le groupe a participé à l'élaboration du Label Bas-carbone reconnu par l'Etat, une démarche volontaire de compensation des émissions carbonées qui ne peuvent pas être évitées.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine