media supply chain
et logistique

Entrepôts

MiR refond son logiciel pour ses AMR

Pour simplifier toujours plus l'accès à l'automatisation, Mobile Industrial Robots (MiR) sort une nouvelle version simplifiée, efficace et sécurisée du logiciel pour ses robots mobiles autonomes.

Publié le 16 juin 2022 - 10h39
A_1

Mir

Le constructeur Mobile Industrial Robots (MiR) souhaite rendre ses robots mobiles autonomes (AMR) plus rapides et plus performants en refondant le logiciel qui assure leur gestion individuelle et en flotte.

 

Optimiser l'utilisation des AMR

L'interface est devenue plus intuitive, ce qui permet aux utilisateurs de planifier et replanifier à tout moment en cas d'obstacles et de naviguer plus efficacement au sein des grands sites d'exploitation (halls et bâtiments à plusieurs étages) en évitant les goulets d’étranglement. Facilement configurable depuis un ordinateur, une tablette ou un mobile, l'interface d'utilisation est constituée de différents niveaux. De plus, les AMR offrent une intégration plus poussée avec d’autres systèmes. « Nos expériences avec des centaines de clients au fil des années ont montré clairement non seulement que la base logicielle est la clé de l’automatisation, mais aussi quelles nouvelles fonctionnalités offrent la meilleure expérience globale », explique Søren E. Nielsen, président de MiR. « Ce nouveau logiciel pose une base puissante pour optimiser l’utilisation de nos AMR aujourd’hui et à l’avenir. Nous adaptons aux environnements dynamiques nos avancées technologiques. Qu’il s’agisse de permettre aux opérateurs de planifier plus rapidement et plus facilement les missions des robots ou encore, d’assurer des niveaux encore plus élevés de cybersécurité et d’intégration dans la myriade de systèmes d’une installation, nous continuerons à améliorer les performances de nos robots afin de maintenir la productivité des installations et la satisfaction des dirigeants d’entreprise ».


Renforcement de la cybersécurité

Avec cette mise à jour, Mir s'est focalisé sur la question de la cybersécurité. Ses améliorations respectent la norme de cybersécurité IEC 62443 pour les systèmes d'automatisation industrielle. Celles-ci comprennent la signature du code logiciel, l'authentification étendue du robot, et la mise à jour du système d'exploitation de l'AMR.

 

à lire aussi