Accueil / Actualités / International / Le deuxième terminal à conteneurs du port d’Abidjan bientôt achevé

International

Le deuxième terminal à conteneurs du port d’Abidjan bientôt achevé

23.08.2022 • 15h52
|
A_1

Bolloré Ports/APM Terminals

En Afrique de l’Ouest, le chantier du Côte d’Ivoire Terminal, le deuxième terminal à conteneurs du port autonome d’Abidjan, entre dans sa phase finale. Édifié par le consortium Bolloré Ports et APM Terminals, il devrait entrer en activité en novembre 2022.

Construit par le consortium Bolloré Ports et APM Terminals, le Côte d’Ivoire Terminal voit son chantier bientôt se terminer avec la réception de six portiques de quai et sept portiques de parc provenant de Chine. Fabriqués par ZPMC, ces équipements de pointe vont permettre au futur deuxième terminal à conteneurs du port d’Abidjan de démarrer son activité en novembre 2022. Les portiques bénéficient des dernières technologies en matière de systèmes de contrôle et d'alimentation électrique, ce qui permet de diminuer les consommations d’énergie ainsi que les émissions carbonées. « Nous sommes heureux et fiers de réceptionner ces portiques que nous attendions pour passer à la dernière étape du projet. Nous avons réussi à tenir les délais que nous nous étions fixés et avons achevé à ce jour plus de 9 % des travaux de construction », explique Koen De Backker, directeur général de Côte d'Ivoire Terminal.


Une superficie de 37,5 hectares

Le Côte d’Ivoire Terminal représente un investissement total de 262 milliards de FCFA. Il occupera une superficie de 37,5 hectares et pourra traiter plus d’1,5 million de conteneurs EVP par an. Grâce à ses 1 100 mètres de quais, des bateaux de 16 mètres de tirant d’eau seront en capacité d’accoster. Selon le consortium, le terminal va permettre la création d’environ 450 emplois directs et des milliers d’emplois indirects. Il devrait également recevoir le label Green Terminal de Bolloré Ports délivré par Bureau Veritas, pour sa prise en compte des problématiques énergétiques et environnementales lors de son développement. « Ce projet ambitieux atteste de l’engagement continu du gouvernement ivoirien pour développer les infrastructures portuaires en Côte d’Ivoire et viendra favoriser l’accroissement des échanges commerciaux dans la sous-région », conclut Hien Yacouba Sié, directeur général du Port autonome d’Abidjan.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine