Accueil / Actualités / Prestataires / GeoPost/DPDgroup s'engage à décarboner ses véhicules de plus de 7,5 tonnes

Prestataires

GeoPost/DPDgroup s'engage à décarboner ses véhicules de plus de 7,5 tonnes

21.09.2022 • 11h27
|
A_1

GeoPost

Rejoignant le programme EV100+ de Climate Group, GeoPost/DPDgroup se lance dans la décarbonation de ses véhicules utilitaires moyens et lourds destinés au transport routier de marchandises.

GeoPost/DPDGroup, réseau international de livraison de colis, prend part à l'initiative EV100+ lancée par l'association Climate Group et qui vise à instaurer un transport routier sans émissions carbonées. Le prestataire s'engage ainsi à supprimer les émissions d'échappement de sa flotte de véhicules de plus de 7,5 tonnes d'ici 2040. Selon Climate Group, ces véhicules ne représentent que 4 % de tous les véhicules en circulation dans le monde, mais sont responsables de 40 % de toutes les émissions du transport routier et d'un tiers de la consommation totale de carburant pour le transport.

 

Zéro émission nette d'ici 2040

Cette engagement marque une étape de plus dans l'ambition de GeoPost/DPDGroup d'atteindre progressivement zéro émission nette à l'échelle mondiale. « Nous nous sommes engagés envers la livraison durable et nous nous sommes fixé l'ambition audacieuse d'atteindre zéro émission nette d'ici 2040. Cependant, notre réussite dépendra de notre capacité à supprimer les émissions d'échappement de nos véhicules moyens et lourds d'ici 2040. Tous les secteurs doivent travailler ensemble si la société veut atteindre les objectifs climatiques mondiaux. Nous sommes donc ravis de collaborer avec d'autres entreprises partageant les mêmes idéaux afin d'envoyer un message fort aux gouvernements et aux fabricants : pour nous, l'avenir du transport routier se fera sans émissions », déclare Jean-Claude Sonet, directeur général adjoint marketing, communication et développement durable chez GeoPost/DPDgroup.


Des véhicules électriques et à hydrogène

Le plan de GeoPost/DPDgroup est d'opter pour des sources d'énergies alternatives pour ses camions, en particulier l'électricité et l'hydrogène vert. D'ici 2030, 50 % de sa flotte sera donc dotée de technologies de motorisation alternatives, et en 2040, 100 %. À l'heure actuelle, le groupe emploie deux camions électriques en Suisse. Ce type de véhicule permet d'économiser 72 tonnes de CO2 par an par rapport à un camion fonctionnant au diesel. « Les véhicules utilitaires moyens et lourds représentent l'ultime frontière du transport routier sans émissions, et l'initiative EV100+ s'attaquera aux véhicules les plus lourds et les plus polluants au monde », confirme Sandra Roling, directrice Transport chez Climate Group.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine