media supply chain
et logistique

Chargeurs

Cabaia sélectionne Kuehne+Nagel pour gérer la logistique de ses accessoires fashion

En charge de la logistique des produits créatifs de Cabaia, Kuehne+Nagel octroie à son nouveau client une place au sein de son Campus Fashion situé en Île-de-France. 5 000 m² et plus de 50 nouveaux emplois sont nécessaires au prestataire pour qu'il puisse réussir son contrat.

Publié le 9 novembre 2022 - 12h23
A_1

Kuehne+Nagel

Dans le cadre d'un appel d'offres, la marque française d’accessoires fashion Cabaia a retenu le groupe de transport et logistique Kuehne+Nagel. Elle a été séduite par le savoir-faire et le Campus Fashion du prestataire situé à Ferrières-en-Brie, en Seine-et-Marne, ainsi que par sa capacité à traiter une demande volatile, tel qu'un grand volume de bonnets en hiver. Proposant un panel de services BtoB et BtoC, Kuehne+Nagel a pour tâche d'assurer la gestion de la logistique des produits Cabaia livrés en France en e-commerce, auprès des boutiques Cabaia et des magasins multi-marques. « Nous sommes heureux de gérer les opérations logistiques de Cabaia au sein de notre Campus Fashion situé en périphérie de Paris. Nous y développons un savoir-faire pour la logistique des vêtements avec un degré de personnalisation élevé. La livraison est un élément essentiel de l’expérience client, et les clients de Cabaia bénéficient d’une expérience alignée sur les valeurs et la qualité de la marque dès la réception du colis », commente Laurent Kraffmuller, directeur de la logistique contractuelle de Kuehne+Nagel France.


4 800 000 pièces traitées par an

« Nous avons choisi de faire appel à Kuehne+Nagel du fait de l’excellence de son service client, sa capacité à personnaliser les colis et à absorber une variation élevée dans les volumes », explique François Danel, directeur de la supply chain de Cabaia. L'activité est estimée à 4 800 000 pièces traitées annuellement. Ce volume va nécessiter l'exploitation de 5 000 m² et la création de plus d'une cinquantaine de postes d’ici 2024. Kuehne+Nagel prévoit d'employer 20 tables de packing au démarrage (puis près de 30 en 2024), ainsi que deux convoyeurs.

 

 

à lire aussi