Accueil / Dossiers / Immobilier / À Saint-Martin-de-Crau, un ensemble logistique développé par GLP

Immobilier

À Saint-Martin-de-Crau, un ensemble logistique développé par GLP

13.12.2021 • 09h06
|
par Emilien VILLEROY
D_1

GLP

Troisième pôle logistique français, Saint- Martin-de-Crau (13) est situé à un emplacement stratégique, tant localement qu’internationalement, offrant un environnement idéal aux activités logistiques. Sur ce territoire, la zone industrielle de Bois de Leuze sert de vitrine, avec de multiples implantations ces dernières années. Et c’est ici que le développeur GLP a décidé de redévelopper un ensemble logistique, au cœur d’une ancienne friche industrielle. Au moment de l’acquisition du terrain de 20 hectares en juillet 2018, le portefeuille était constitué de trois bâtiments : deux récents de 2005 (actuellement loués à CD Sud et Miliboo) et un troisième, ancien et obsolète, datant de 1974, d’une surface de 36 000 m2. Ce dernier a été démoli, entre octobre 2018 et avril 2019, afin de permettre le redéveloppement d’un bâtiment neuf, d’une surface de 42 000 m², intégrant de nouvelles spécificités techniques et environnementales, et n’entrainant aucune artificialisation de terrain naturel. Les travaux ont débuté le 5 juin 2019 et se sont finalement achevés avec une livraison du site en avril 2020, en pleine crise de la Covid : « Malgré le confinement, les entreprises ont joué le jeu pour permettre la mise en exploitation du site », explique Julien Millet, directeur construction de GLP en France.

 

Un bâtiment nouvelle génération

Le projet bénéficie de la certification Breeam Very Good, mettant en avant sa sobriété énergétique générale, avec des besoins thermiques et électriques réduits, des systèmes d’éclairage intérieur et extérieur performants et des espaces de travail ayant des accès à la lumière naturelle, ainsi qu’une réflexion menée sur la durabilité et la solidité des ouvrages. « Concevoir des bâtiments économes en énergie et respectueux de l'environnement est un point essentiel face aux défis climatiques auxquels nous sommes confrontés, l'enjeu est de concilier performance et développement durable. Nous étions très attachés au fait de pouvoir exploiter un bâtiment nouvelle génération, dont la conception permettait de satisfaire au mieux nos contraintes logistiques, mais tout en limitant l'impact de notre activité sur l'environnement », explique l’utilisateur du site, une société coopérative et chaîne d'hypermarchés française. La démolition de l’ancien bâtiment a également permis de libérer la parcelle et réfléchir de manière globale sur l’ensemble immobilier, avec une révision complète des principes généraux de gestion des eaux, afin d’optimiser leur fonctionnement dans une logique environnementale. Côté biodiversité, GLP a fait le choix de minimiser la destruction d’espaces et de replanter dans la zone uniquement les essences qui étaient sur le site depuis plus de 30 ans (oliviers, lauriers), tout en intégrant des refuges naturels pour la faune (sablières, piles de bois, pierriers). Des zones protégées ont été créées pour la mise en place de ruches avec un entretien peu fréquent des espaces verts afin de laisser pousser des prairies. « GLP souhaite multiplier les projets de requalification urbaine de ce type afin de s’inscrire dans l’objectif de sobriété foncière pour renaturer les espaces artificialisés laissés à l’abandon », termine Julien Millet.

 

> Retrouvez les autres articles de notre dossier « L'immobilier logistique s'engage pour la performance environnementale ».

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine