Accueil / Dossiers / Éditeurs / Safran optimise ses flux avec Shiptify

Éditeurs

Safran optimise ses flux avec Shiptify

30.06.2022 • 09h01
|
par Charlotte COUSIN
D_1

Safran / Cyril Abad - CAPA Pictures.

Désireux de consolider et mutualiser ses flux, Safran Tunisie s’est tourné vers la solution SaaS Shiptify. Avec ce TMS 100 % digital, l’entreprise a acquis davantage de visibilité sur ses opérations tout en calculant ses émissions de CO2 pour répondre à ses ambitions environnementales.

Cela fait plus de 15 ans que le groupe industriel et technologique français Safran est présent en Tunisie. Installé en 2005 dans le pays, il y compte 2 200 collaborateurs sur trois sites (deux à Soliman et un à Grombalia). Pour réaliser ses activités (conception de systèmes embarqués, équipements aéronautiques, intérieurs d’avions) qui totalisent environ 1 000 opérations par mois avec du cross-docking en France et aux États-Unis, l’entité tunisienne est amenée à gérer plusieurs typologies de transport à l’import et à l’export : aérien, maritime, route, Ro-Ro vers toutes les destinations.  

 

Passer par un TMS : une obligation

Jusqu’alors Safran Tunisie passait par différents process manuels pour gérer ses opérations : Excel, prise de rendez-vous par téléphone, partage d’information par e-mails. Face à ces activités chronophages, le passage par un TMS devient alors une obligation. Celui-ci doit venir répondre à plusieurs besoins de l’entreprise : « D’abord, consolider nos opérations pour disposer de données fiables sur nos activités, les coûts associés, le nombre d’opérations, les destinations… afin que nous puissions dégager des pistes de synergie et d’optimisation », décrit Hayder Saidani, responsable transports, douanes et plateformes externes chez Safran Tunisie. Deuxième volonté : trouver un outil permettant de gagner en agilité et de partager ses données sans avoir besoin d’écrire des centaines d’e-mails pour informer le service client, les ADV ou encore les fournisseurs, de l’état des imports et des exports de l’entreprise : « Nous passions notre temps à chercher l’information et à faire le lien entre les transporteurs, les transitaires, nos clients et nos fournisseurs alors que c’est la raison d’être d’un outil TMS… », poursuit-il.  

 

100 % des opérations sur Shiptify en quatre jours

Safran étant réticente face aux logiciels requérant un hébergement sur ses serveurs ou interagissant avec ses ERP, la société décide, en 2021, de s’orienter vers la solution SaaS de Shiptify : « Le fait que ce soit un outil collaboratif a grandement facilité son intégration ». Après quelques démonstrations et un paramétrage rapide, la solution est vite adoptée. « Nous avons été séduits par la facilité de la mise en place, qui répondait exactement à nos besoins, notamment avec Shipti-Dock pour la planification des activités logistiques de nos quais, tandis que les demandes de cotation correspondaient à nos exigences transport », détaille Hayder Saidani. L’outil est déployé en février 2021 et 100 % des opérations de Safran Tunisie passent chez Shiptify en l’espace de quatre jours. Une implantation sur fond de crise sanitaire qui aura certainement joué le rôle de catalyseur : « Travailler avec un outil digital qui peut s’ouvrir depuis n’importe où, téléphone et tablette compris, pousser des informations sans avoir besoin de faire des e-mails et partager des ordres de transport, un tracking, c’est primordial. Cela nous a permis d’être très agiles, plus proches de nos fournisseurs et de nos clients durant cette période. Toutes les équipes supply chain élargies ont senti un grand changement dès que nous avons mis en place le TMS », décrit Hayder Saidani. Si le projet était déjà dans les cartons, la pandémie aura accéléré le déploiement de Shiptify : « L’outil est très intuitif, offre la possibilité de partager les informations et les statuts de nos opérations en deux clics. D’autre part la dématérialisation des documents a été permise grâce au TMS », indique-t-il.

 

Le monitorage des émissions CO2 depuis 2021

D’autres bénéfices n’ont pas tardé à faire jour. « Safran Group est constitué de huit sociétés et nous avons découvert que nous réalisions des expéditions vers les mêmes destinations ou régions. Dès la mise en place du TMS, nous avons pu accéder à cette visibilité nous permettant de consolider et mutualiser nos flux ». De quoi aboutir à des gains en matière de coûts financiers mais aussi d’émissions de CO2. Cette dimension environnementale constitue la deuxième étape du déploiement de la solution : « Chez Safran, nous sommes très engagés pour la diminution des émissions de CO2 de nos flux logistiques. Nous avons donc discuté avec les équipes Shiptify pour utiliser la fonctionnalité de mesure de CO2 d’EcoTransIT [logiciel utilisé pour le calcul automatisé de la consommation d’énergie]. Avec nos ordres de transport et la connexion API sur EcoTransIT, nous sommes en mesure, depuis septembre 2021, de monitorer nos émissions ». Prochaine étape dans cette stratégie de réduction du bilan carbone : la mutualisation. Toujours en s’aidant de la plateforme de pilotage transport, Safran commence à travailler à la mise en commun de ses flux export et import afin de diminuer au maximum ses émissions : « Cela ne serait pas possible sans l’outil ». L’équipe logistique de Safran étoffe également l’utilisation de l’outil avec la fonctionnalité de cartographie des flux afin d’aboutir à un plan directeur de transport le plus optimal possible, en coût et impact CO2 : « Nous travaillons avec les sociétés du groupe afin d’intégrer les différents calques de nos flux et de pouvoir dégager des synergies entre les pays et régions. Un TMS est capable d’agréger les datas nécessaires pour cette étude cartographique… », indique Hayder Saidani. Shiptify offre également à l’entreprise de réaliser des reportings clairs basés sur des éléments factuels : « Cela nous a permis de préparer des rapports d’activité avec nos transporteurs car nous sommes capables de mesurer leurs performances sur les livraisons en s’appuyant sur des données qu’eux-mêmes ont validées », conclut-il. 

 

> Retrouvez l'intégralité des articles du dossier Le TMS au cœur des transformations des supply chains

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine