Accueil / Reportages / Transversal / Bretagne Supply Chain interroge les entreprises bretonnes sur leur supply chain

Transversal

Bretagne Supply Chain interroge les entreprises bretonnes sur leur supply chain

21.10.2021 • 16h08
|
par Laurène MATZEU DE VIALAR
Rimg0

© Morgane Pringault | Bretagne Supply Chain

 

RTimg0
Rimg1
Elodie Le Provost, déléguée générale de Bretagne Supply Chain ©BSC
RTimg1
Rimg2
Serge Rambault, président de l’association ©BSC
RTimg2
Rimg3
Yann de Feraudy, Deputy CEO Operations and IT du Groupe Rocher ©BSC
RTimg3
Organisé en trois temps, le colloque de Bretagne Supply Chain autour de la capacité des entreprises bretonnes à être « à la hauteur » en matière de supply chain, a démontré tout l’engagement et l’expertise des acteurs du secteur basés dans la région. Retour sur une matinée d’échanges en terre rennaise.

C’est au cœur du Couvent des Jacobins, ancien édifice religieux devenu Centre des congrès de Rennes Métropole, que Bretagne Supply Chain (BSC) lançait son premier colloque de la rentrée. Autour d’une question - « un peu provocatrice mais au cœur de l’actualité », comme l’assume Serge Rambault, président de l’association et de Le Roy Logistique - « La supply chain des entreprises bretonnes est-elle à la hauteur ? », trois temps d'échange ont été définis.

 

Relever le challenge du développement durable

Le premier, un retour d’expérience sur le Supply Chain Management du Groupe Rocher par son chef d’orchestre Yann de Feraudy, permettait de mettre en lumière les nombreux challenges qui attendent la supply chain parmi lesquels la RSE ; le développement des talents et la diversité des profils ; la flexibilité et la personnalisation. « L’ambition de la supply chain n’est pas seulement de réduire les coûts mais d’arbitrer entre des objectifs largement antinomiques que sont le service, les stocks, les coûts et la durabilité. Il n’y a donc pas de réponse unique, mais des pistes différentes selon les entreprises, les produits ou bien encore les marchés. Chez Rocher, il y a un sujet sur lequel nous ne faisons pas de concessions, c’est celui du développement durable », assurait-il. Une affirmation démontrée par les faits puisque le groupe s’est fixé de grands objectifs en la matière dont : moins 30 % de plastique en 2030, une consommation d’eau réduite de 20 % en 2025 et une stratégie bas carbone sur l’ensemble de ses trois usines bretonnes pour la même année.

 

Des opportunités d’emploi supply chain en Bretagne

Second temps de ce colloque breton, un focus concernant l’étude sur les emplois et compétences des fonctions supply chain dans l’industrie et la distribution en Bretagne, réalisée avec la CCI Bretagne. Parmi les enseignements à retenir : un chiffre, 33 000, représentant le nombre de personnes travaillant dans des fonctions supply chain en Bretagne chez les chargeurs. « Mais attention, précise Elodie Le Provost, déléguée générale de BSC, il est un peu imprécis car les nomenclatures le sont également. Il y a encore du travail pour identifier et qualifier les métiers. » Deuxième élément d’importance, 72% des répondants ont une personne, une équipe ou une direction dédiée et 50 % entendent recruter dans deux ans pour accéder à de nouvelles compétences. « Preuve que qu’il existe d’énormes opportunités en Bretagne dans le secteur », soutiennent Iwen Layec, délégué général adjoint de Bretagne Supply Chain et Elodie Le Provost. Et pour les mettre en lumière, l’association organisera d’ailleurs du 24 janvier au 6 février 2022 une nouvelle édition de « Let’s Go », rendez-vous des métiers et de l’emploi du secteur dans le Grand Ouest.

 

Un échange de bonnes pratiques entre acteurs bretons de la supply chain 

Enfin, c’est autour d’une table ronde réunissant des figures du secteur dans la région bretonne – Caroline Le Cointe, responsable supply chain de La Florentaise ; Adrien Madoré, responsable de production & supply chain de la Maison Brieuc ; Jean-Yves Kerjan, directeur supply chain de Districenter et Emmanuel Hamon, directeur supply chain et achats chez Sill Entreprises – que s’est achevée la matinée d’échanges. Si chacun a pu s’exprimer sur les enjeux des confinements successifs, les stratégies mises en place, les problématiques de recrutement ou bien encore les sujets de la durabilité et de la digitalisation, ces directeurs et responsables supply chain ont dû, en guise de conclusion, répondre à la question posée par le colloque. Résultat ? Du oui et du non mais surtout de l’humilité, des ambitions, de l’optimisme et la conscience du besoin de collaboration entre chacun des acteurs de la chaîne de valeurs.

 

Retrouvez les interviews de Serge Rambault, président de l’association ; Jean-Yves Kerjan, directeur supply chain de Districenter ; Yann de Feraudy, Deputy CEO Operations and IT du Groupe Rocher et d'Elodie Le Provost, déléguée générale de BSC en format audio : 

 

Zoom sur les emplois et compétences des fonctions supply chain en Bretagne

• 33 000 emplois concernent des métiers de la supply chain dans les secteurs de l’industrie et de la distribution en Bretagne

• Près de 8 répondants  sur 10 externalisent une ou plusieurs fonctions de leur supply chain.

• Chez 7 entreprises interrogées sur 10, la chaîne logistique est pilotée soit par une direction supply chain (42%).

Bretagne Supply Chain
Agrandir le plan
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine