Accueil / Actualités / Entrepôts / UniCarriers se met au pas de la logistique de Skechers

Entrepôts

UniCarriers se met au pas de la logistique de Skechers

30.08.2018 • 09h00
|
A_1

Skechers

Partenaires depuis 2002, les marques Skechers et UniCarriers (auparavant Atlet) n'ont eu cesse de renforcer leur collaboration. Depuis peu, le constructeur mondial de chariots élévateurs fournit à son client près de 75 engins dédiés.

Situé à Herstal, près de Liège, le centre de distribution européen du fabricant de chaussures américain Skechers, étendu sur 118 000 m², approvisionne l'ensemble du marché européen en chaussures de sport et de loisirs. Pour ce faire, l'entreprise a automatisé de nombreux processus et s'est notamment équipé d'environ 75 matériels de manutention de son partenaire UniCarriers, avec laquelle elle travaille depuis 2002. Une collaboration qui s'est renforcée quand le fabricant de chaussures a multiplié par cinq la surface de son centre de distribution. « Lorsque nous avons inauguré notre centre de distribution, nous avons cherché un fournisseur de matériels fiable, capable de nous assister pour nos activités commerciales en Europe. Nous l’avons trouvé à l’époque avec Atlet et nous maintenons aujourd’hui notre excellente collaboration avec UniCarriers, le successeur de la société », explique Bart Geenen, directeur des opérations EDC chez Skechers.

 

UniCarriers, présent sur tous les process de l'entrepôt

Centre de distribution multicanal, le site sert à la fois grands marchands en ligne, petits détaillants et clients finaux. Ainsi, après l’arrivée de la marchandise depuis la Chine, les transpalettes UniCarriers PLP et PMR garantissent le déchargement des palettes dans la zone de réception. Les palettes sont ensuite transmises aux UMS, des chariots à mâts rétractables, chargés d’amener les palettes dans les allées étroites de l’entrepôt grande hauteur. Côté préparation de commandes, la marque s'est dotée des préparateurs de commande au sol PPL et des préparateurs à moyenne et haute levée de type OP. Ils permettent des prélèvements jusqu’à 10 m dans l’entrepôt. Sur la zone des expéditions, ce sont ensuite les chariots élévateurs à mâts rétractables UMS, qui transportent des charges pouvant aller jusqu’à deux tonnes. Parallèlement, pour les déplacements internes sur de longues distances et pour le chargement des camions, la société se sert de transpalettes autoportés de type PLP et PMR. Certains, équipés de fourches longues, permettent de transporter deux palettes simultanément et d'optimiser les temps de chargement. Enfin, dans un souci de sécurité, tous sont paramétrés pour ne pas dépasser une vitesse maximale de 8 km/h.

 

UniCarriers chez Skechers en images : 

 

Une flotte ajustée aux besoins saisonniers

Fortement impacté par la saisonnalité de ses produits, Skechers fait face à une activité très forte de janvier à mars et de juin à août, réalisant notamment 40 % de son chiffre d’affaires annuel pendant les trois premiers mois de l’année : « Pendant ces périodes de forte activité, nous avons besoin de plus de chariots élévateurs », explique Bart Geenen. Ainsi, sous contrat full service, la marque s'assure une disponibilité élevée d'engins en location courte durée, en longue durée et en propriété ainsi que toutes les interventions de maintenance, les visites générales périodiques (VGP). Enfin, un technicien UniCarriers se tient en permanence sur site pour effectuer les réparations dans son propre atelier au sein de l’EDC.

 

Partenaire et conseil

Enfin, afin d'améliorer ses opérations logistiques, la marque a fait appel à UniCarriers dans l’étude et la mise en place d’une salle de charge équipée d’un nouveau système de changement de batteries, par l'analyse des déplacements et des données d’utilisation des chariots. « UniCarriers connaît nos activités dans les moindres détails et est en mesure de nous conseiller pour optimiser nos opérations logistiques. C’est une des raisons qui explique la réussite de notre collaboration depuis toutes ces années », conclut le directeur des opérations.

BUZZ LOG
“Aujourd’hui, la frontière entre la supply chain et les autres fonctions s’atténue, et cela va nécessiter une capacité à analyser les données et les coûts rapidement pour prendre de bonnes décisions avec l'aide d'un écosystème de partenaires.”
— Christophe Philippart, directeur Europe du Sud chez Llamasoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine