Accueil / Actualités / Prestataires / William Saurin choisit la palette locative avec LPR

Prestataires

William Saurin choisit la palette locative avec LPR

28.09.2018 • 10h50
|
A_1

LPR

Le spécialiste de l'alimentation est passé de la palette échange à la palette locative, ce qui lui a permis de réaliser des économies et de gagner en praticité.

William Saurin, jusqu'alors habitué à gérer le transport de ses produits via des palettes d’échange, a fait appel à la société de location-gestion La Palette Rouge (LPR), avec qui elle travaillait déjà depuis dix ans, dans le cadre de sa nouvelle organisation reposant sur de la palette d’approvisionnement. « Nous assurons habituellement près de 15 000 mouvements par an avec LPR dans le format 600 x 800. L’idée est dorénavant de passer à un nouveau format (800 x 1200) pour assurer environ 230 000 à 240 000 mouvements dans les années à venir », explique David Caron, responsable logistique et entrepôt de William Saurin sur le site logistique du groupe d'Épaux-Bézu (02).

 

L'objectif de la société agroalimentaire, avec près de 90 000 tonnes de produits expédiées chaque année : garantir une qualité optimale des palettes rendues après la livraison. Or, les palettes d’échange sont parfois remplacées par des palettes de qualité inférieure dégradant ainsi rapidement la qualité moyenne du parc de palettes, « ce qui ne se produit pas avec le locatif : nous bénéficions d’un engagement contractuel avec LPR sur la qualité de la palette que l’on reçoit », poursuit David Caron. De plus, les transporteurs ont tendance à privilégier les clients dotés de palettes locatives pendant les phases de forte activité :« Durant les périodes chargées, on assiste à une pénurie de transport, provoquant des difficultés pour gérer les palettes d’échange car elles s’avèrent très contraignantes pour les transporteurs », témoigne Hervé Fourcade, directeur commercial de LPR France. Autant de raisons qui ont poussé William Saurin à mettre en place cette nouvelle démarche, pour laquelle elle a bénéficié de la réactivité de La Palette Rouge qui lui fournit un « suivi précis », : « Dès que l’on passe une commande, les mouvements sont générés automatiquement et toutes les informations sont disponibles sur la plateforme web », explique David Caron.

Ce changement aura en outre permis au spécialiste de l'alimentation de se délester des étapes de contrôle à réception et du tri des palettes d'échange, l'amenant à libérer des postes : « Nous affranchir de ces contraintes nous permet de nous recentrer sur notre cœur d’activité », témoigne David Caron.

BUZZ LOG
“Notre stratégie autour de la digitalisation ne consiste pas seulement à améliorer les performances mais également à augmenter la satisfaction de nos employés et à répondre aux demandes des consommateurs.”
— Markus Voss, CIO et COO de DHL Supply Chain
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine