Accueil / Actualités / Mobilités / MagicPallet bouleverse les échanges palettes

Mobilités

MagicPallet bouleverse les échanges palettes

13.12.2018 • 10h30
|
A_1

Camille Lassus | Pierre-Edouard Robert, fondateur de MagicPallet

La plateforme MagicPallet fondée par Pierre-Edouard Robert a été lancée début décembre 2018. Également marketplace, elle vise à libérer le transport routier des coûts économiques et écologiques des retours palettes Europe.

En 2016, Pierre-Edouard Robert prend la direction de la PME de transport routier de sa belle-famille et découvre le système de retour des palettes Europe amenant les transporteurs à effectuer de longs trajets avec des palettes vides pour les rapporter à leurs clients. S’étonnant de ces centaines de kilomètres à parcourir, sans rémunération, il s’interroge sur la pertinence de ce modèle. Sa réflexion le mène à la création de MagicPallet pour mettre fin à « cette aberration économique et écologique ». Lancée le 3 décembre 2018, la solution se présente comme une plateforme d’échange de palettes Europe en ligne. Ses visées sont à la fois économiques et écologiques puisqu’elle entend réduire le nombre de kilomètres et de péages tout en diminuant les émissions de CO2. « 38 000 transporteurs en France utilisent les palettes Europe. Ils vont pouvoir se les échanger localement », décrit celui qui a voulu créer un outil « simple et rapide, ressemblant le plus possible à ce qu’ils utilisent chez eux ».

 

Trois abonnements disponibles

Concrètement, l’outil offre à ses usagers une vision rapide à l’écran du nombre de palettes à disposition sur le territoire français. Il suffit alors de cliquer sur l’endroit concerné (ou d’effectuer directement une recherche géographique en tapant le lieu) pour avoir accès à l’annonce présentant l’offre du transporteur et tout ce qu’il souhaite en échange. La création d’un compte permet ensuite la mise en relation avec les émetteurs de ces « petites annonces » de palettes. MagicPallet propose, pour ce service, trois niveaux d’abonnements : un premier en accès libre autorisant cinq mises en relation gratuites, un abonnement mensuel standard à 39 euros permettant une mise en relation illimitée et un abonnement premium à 99 euros donnant accès à la mise en relation illimitée et à l’utilisation de l’outil Magic Search, basé sur un algorithme détectant les échanges de palettes pertinents pour chaque transporteur. Une offre destinée à faire gagner du temps, le travail de recherche étant réalisé automatiquement. En plus des échanges, la plateforme se présente d’autre part comme une marketplace, donnant également la possibilité à ses abonnés d’acheter ou de vendre des palettes.

 

Des ambitions internationales

Avant son déploiement, la plateforme a notamment été testée par plus de 15 entreprises pilotes dont Système U. Le nombre d'abonnés depuis décembre a déjà atteint la trentaine, ces derniers « fonctionnant beaucoup par bouche à oreille » : « Au total, ce sont 8 000 palettes en 10 échanges qui ont été générés depuis cette phase de pilote jusqu’à aujourd’hui ». Pour fin 2019, Pierre-Edouard Robert ambitionne un déploiement à l'international et plus de 1 000 abonnements pour un chiffre d’affaires de 650 000 euros. Labellisé French Fab, MagicPallet est aujourd’hui accessible sur tablettes et PC et sera décliné en application mobile au deuxième semestre 2019.

BUZZ LOG
“Une des conséquences et des avantages de la digitalisation, c'est de décloisonner le fonctionnement entre les différentes directions opérationnelles de l’entreprise”
— Jean-Christophe Henry, directeur général d'Infflux
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine