Accueil / Actualités / Innovation / Boa Concept présente ses solutions de convoyage pour les charges souples

Innovation

Boa Concept présente ses solutions de convoyage pour les charges souples

13.12.2018 • 10h00
|
A_1

Boa Concept | Patrice Henrion, directeur du développement

Sur le salon Supply Chain Event 2018, le constructeur mettait en avant sa vision d’une transitique devenue outil d’exploitation, offrant de la valeur ajoutée à ses clients.

Spécialiste du convoyage, Boa Concept présentait sur son stand, à l’occasion de l’édition 2018 du salon Supply Chain Event, sa gamme transitique dédiée aux charges souples. Massivement adoptés sur certains segments du e-commerce, les paquets plastiques souples ont nécessité une évolution des systèmes de Boa Concept, comme l’explique Patrice Henrion, son directeur du développement : « Face à un nombre de références par commande en diminution mais un nombre de commandes en augmentation, nous avons constaté un changement sur le type de charges que nous convoyons, avec un basculement vers des petits formats, plus souples, moins chers et pouvant être glissés plus facilement dans les boites aux lettres. Cela nous a imposé une véritable rupture technologique, car on ne peut pas convoyer ce type de commandes avec des systèmes à rouleaux classiques. Voilà pourquoi nous exposons aujourd’hui des système de convoyage par tapis ».

 

Une technologie loin d'être récente, mais à laquelle Boa Concept a souhaité apporter un soin tout particulier, afin d’offrir à ces charges légères la même valeur ajoutée que celle proposée par le convoyage de cartons classiques « Nous sommes capables de peser, d’étiqueter ou de trier des charges plus complexes et moins standardisées qu’à l’accoutumée. Nous avons déjà plusieurs installations qui fonctionnent avec ce type de solution avec des débits similaires à ceux pour les charges classiques, avec 1 000 à 1 200 colis traités par heure », détaille Patrice Henrion. Pour cela, Boa Concept a développé des tables de transfert spéciales, fonctionnant de manière hybride avec des roues et des courroies pour pouvoir transporter tout type de charge. Les cellules de détection le long de la chaîne s’étendent désormais sur tout l’axe de passage du tapis, afin de pouvoir identifier n’importe quel petit format. « Nous avons également développé, en partenariat avec Sick, un savoir-faire sur la lecture des étiquettes avec un système de caméras dynamiques. Cela nous permet d’identifier n’importe quelle commande passant sur la chaîne, quelle que soit sa forme ou sa position », précise Patrice Henrion.

 

« Le convoyage n'est qu'un moyen »

Des innovations qui suivent les deux grands axes de développement de Boa Concept pour ses solutions : « Tout d’abord, côté mécanique, la capacité à avoir un système de convoyage qui réponde aux attentes des clients en matière de diversité de poids, de charge et de cadence. En plus des charges souples, nous proposons désormais du convoyage de palettes pour élargir le spectre. Mais sur un plan informatique, nous voulons également offrir la possibilité de générer de la valeur ajoutée grâce à nos systèmes, à travers de la statistique, du pilotage et des informations natives que nous fournissons à nos clients sans investissements supplémentaires de leur part », explique Patrice Henrion. Autant de services supplémentaires, à destination de l’exploitation ou du client, qui tiennent à la philosophie d’innovation de Boa Concept. « Amener une charge d’un point A à un point B, tout le monde sait le faire. Le convoyage n’est qu’un moyen. Il faut proposer du service et créer de la valeur sur l’ensemble de la chaîne pour faire du convoyage un vrai outil d’exploitation. On peut ainsi utiliser la transitique pour les réclamations clients dans le B2C par exemple, avec de la prise de photo des contenus cartons sur le convoyeur comme nous l'avons fait chez Bleu Libellule. On peut faire remonter de la data sur l’exploitation en temps réel afin d’affiner le pilotage d’un entrepôt et prendre des décisions parfois capitales. Le convoyage peut véritablement éclairer ce qui se passe en entrepôt », précise Patrice Henrion.

 

> À lire également, notre entretien avec Bruno Costel, directeur logistique d'Orexad, dont le site logistique de Ploisy est équipé des solutions de Boa Concept depuis 2015.

BUZZ LOG
“Aujourd’hui, la frontière entre la supply chain et les autres fonctions s’atténue, et cela va nécessiter une capacité à analyser les données et les coûts rapidement pour prendre de bonnes décisions avec l'aide d'un écosystème de partenaires.”
— Christophe Philippart, directeur Europe du Sud chez Llamasoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine