Accueil / Actualités / Éditeurs / InterSystems, partenaire de snext pour le développement d’une solution de prédiction

Éditeurs

InterSystems, partenaire de snext pour le développement d’une solution de prédiction

13.12.2018 • 10h02
|
A_1

De g. à d. : Blaise Zarka, Carlos Jaime (directeur France d’InterSystems), Jack Abdo et Richard Viot Coster.

Sur le Supply Chain Event cette année, l’éditeur InterSystems mettait en avant sa collaboration avec la start-up snext. Celle-ci a choisi de s’appuyer sur la technologie apportée par InterSystems Iris Data Platform pour déployer sa solution de prédiction de la demande.

Le fournisseur de solutions technologiques dédiées à la transformation digitale des entreprises InterSystems annonçait en avant-première sur le salon Supply Chain Event son partenariat avec la start-up snext pour le lancement d’une solution de prédiction de la demande. Concrètement, la solution de la jeune société viendra s’appuyer sur la technologie apportée par InterSystems Iris Data Platform, lancée en février 2018 par l’éditeur. Le socle de cette plateforme de gestion de données se résume en trois notions-clefs - base de données, interopérabilité et analytique -, et prend en charge des options de déploiement souple pour les clouds publics et privés, sur site et dans des environnements hybrides. Son nom Iris est l’acronyme d’«intuitive, reliable, interoperable and scalable » (intuitive, fiable, interopérable et évolutive), quatre qualités mises en avant par l’entreprise qui insiste sur sa capacité à s’intégrer aux infrastructures existantes et à répondre notamment aux enjeux des acteurs du retail et de la supply chain. « La révolution en cours dans l’e-commerce bouleverse ce qui se fait en logistique. La concurrence se joue sur l’efficacité de cette supply chain à construire un service client capable d’offrir, grâce au système d’information, de la planification avancée et dynamique, afin de monitorer ce qu’il se passe en temps réel sur une plateforme logistique », juge Blaise Zarka, responsable du développement de l’offre InterSystems Iris Data Platform en France.

 

Un outil disruptif pour la supply chain

C’est sur la technologie apportée par la plateforme d’InterSystems que snext a donc décidé de développer sa solution éponyme d’optimisation des processus logistiques, comprenant notamment une brique de prédiction et simulation de la demande. La start-up, représentée par ses deux cofondateurs Richard Viot Coster, expert des systèmes d’information de la supply chain, et Jack Abdo, data scientist, croit à la « disruption dans les outils pour la supply chain », selon les mots de Richard Viot Coster. « Actuellement, dans quasiment 100 % des demandes, on constate que les acteurs s’interrogent sur la manière de fourbir leurs armes face à Amazon ou d’autres concurrents. Notre ambition : venir en complément des outils existants grâce à la technologie InterSystems pour créer de la différenciation de services », détaille celui qui a été séduit par la rapidité et la flexibilité apportée par la plateforme d’InterSystems. « Nous essayons d’avoir une offre prête à l’usage permettant de s’adapter aux processus des clients et non l’inverse », poursuit Jack Abdo. Pour se différencier de la concurrence, snext mise sur sa rapidité, son expérience et sa méthodologie, s’appuyant en outre sur les 40 années d’expérience d’InterSystems en gestion de la donnée. « Nous voulons d’abord nous concentrer sur les données internes du client qui sont parfois inexploitées avant d’aller chercher les éléments externes », précise Jack Abdo, l’idée étant de travailler sur les « pain points » (points douloureux). Après 18 mois sur le sujet, snext attaque désormais le marché, pour le moment français, et anticipe une équipe « de cinq à dix personnes d’ici moins d’un an », selon Richard Viot Coster. Pour l’heure la start-up compte déjà des prospects dans les grands groupes français : des industriels, des acteurs du retail ou encore des logisticiens et espère une première signature au mois de janvier 2019.

BUZZ LOG
“Aujourd'hui, en termes de cybersécurité, il ne faut plus se demander si l'on doit faire quelque chose, mais plutôt ce que l'on doit faire.”
— Ali Fawaz, senior manager de la practice cybersécurité du cabinet de conseil Wavestone
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine