Accueil / Actualités / Immobilier / GSE pose la première pierre du Parc logistique du Médoc à Arsac

Immobilier

GSE pose la première pierre du Parc logistique du Médoc à Arsac

14.11.2019 • 10h30
|
A_1

GSE

Développé par GSE et commercialisé, via un mandat, par Cushman & Wakefield Bordeaux, il s'agit du plus grand parc d'activités logistiques de la région bordelaise. Développant 80 000 m² à terme, deux clients y ont déjà signé pour 27 000 m².

Le contractant global GSE a posé la première pierre de son nouveau Parc logistique du Médoc à Arsac (33). Développé en partenariat avec le spécialiste des services dédiés à l’immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield, qui en gère la commercialisation via un mandat, il s'étend sur une surface de 23 hectares, en faisant le plus grand parc d'activités logistiques de la région bordelaise.

 

Huit bâtiments totalisant 80 000 m²

À 15 km de la rocade bordelaise, disposant de connexion avec les autoroutes A10, A62 et A63, le nouveau parc bénéficie de la déviation de Taillan-Médoc et se trouve localisé en bordure de la départementale n°1 vers Bordeaux ainsi qu'à 30 min de l'aéroport Bordeaux-Mérignac. Son objectif : offrir des solutions immobilières aux entreprises souhaitant développer leurs activités dans cette région en manque de foncier. Développé par GSE qui en assure la conception et la construction des ouvrages, le parc s'étend sur un foncier global de 230 000 m² et sera composé de huit bâtiments, soit 80 000 m² divisibles à partir de 4 487 m².  L'aspect totalement modulaire du programme est mis en avant, tout demande pouvant être étudiée et intégrée à la construction des bâtiments qui seront développés en VEFA (vente en état futur d’achèvement) ainsi qu'en BEFA (bail en état futur d’achèvement).

 

Un premier client a d'ores et déjà signé pour un projet en VEFA (terrain + bâtiment) dont les travaux ont débuté en mai 2019 : il s'agit de la société Ulysse Cazabonne, spécialiste en négoce en vin, qui développera une plateforme logistique de 24 000 m² dédiée au stockage de grands crus dédiés à l’export dans le monde entier. Deuxième projet signé, en septembre, celui de Château Palmer, sur une surface de 2 709 m² (avec une possibilité d’extension de 2500 m²) pour une installation de stockage de tiré-bouché (bouteilles bouchées et stockées durant un laps de temps indéfini, dans l'attente d'être habillées pour la commercialisation). Les travaux démarreront fin septembre pour une livraison en septembre 2020. Tandis qu'un troisième projet devrait être signé d'ici fin 2019, cinq bâtiments restent encore à développer pour une surface maximale totale de plus de 50 000 m².

BUZZ LOG
“L’IA va devenir le cerveau de l’interopérabilité des opérations, aussi bien pour les collaborateurs humains que les solutions automatisées ou robotiques”
— Olivier Lemaître, VP Sales South Europe & Middle East North Africa chez JDA
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine