Accueil / Actualités / Transversal / TipToque assure une logistique de chef pour les hôpitaux de France

Transversal

TipToque assure une logistique de chef pour les hôpitaux de France

24.04.2020 • 15h30
|
A_1

TipToque

Venue apporter réconfort et soutien, la démarche Les chefs avec les soignants permet la livraison de repas concoctés dans les plus grandes cuisines françaises au personnel hospitalier. Une opération pro bono dont l’organisation logistique est menée par la start-up TipToque qui a su réadapter et ajuster ses process pour répondre aux besoins hexagonaux.

Soumis à un dur labeur depuis le début de la crise sanitaire, les membres du personnel hospitalier ont vu certaines actions de soutien fleurir à leur égard. Au-delà des traditionnels applaudissements à 20h, c’est dans leur assiette que les attentions se sont concentrées à travers la démarche Les chefs avec les soignants. Née sous l’impulsion de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, du chef des cuisines de l’Elysée Guillaume Gomez et du journaliste culinaire Stéphane Méjanès, l’opération est gérée logistiquement dans tout l’Hexagone par la start-up TipToque : « Stéphane Méjanès nous a indiqué que Guillaume Gomez voulait lancer une opération avec l’AP-HP et qu’ils cherchaient quelqu’un pour coordonner toutes les opérations, nous étions disponibles, nous avons dit go ! », relate Thomas Bouvier, co-fondateur de TipToque avec Edwy Rousseau et Marie Giordano.


Des livraisons pour plus de 100 hôpitaux dans 12 régions

Pour l’entreprise qui a commencé à opérer en 2015, le dispositif mis en place impliquait d’apporter de nouvelles compétences à ses process habituels. Car TipToque est née avec l’objectif de livrer des plats réalisés par des chefs dans leur restaurant jusqu’aux bureaux lors d’événements professionnels (réunions, comités de direction…). Un modèle qui comptait jusqu’alors environ 300 clients actifs pour 19 chefs et certaines spécificités : toutes réalisées à Paris, 50 % des commandes sont livrées à moins de 2 km entre le restaurateur et le client final. Si le modèle de l’opération Les chefs avec les soignants se rapproche du business model de la start-up, il a néanmoins demandé des ajustements logistiques : « Il a fallu gérer l’acheminement de matières premières pour les restaurateurs, s’interroger sur la manière d’en faire une opération pro bono, sur la façon dont nous allions livrer… », détaille Thomas Bouvier. Diverses problématiques couplées à l’élargissement notable du périmètre de livraison : concentrées sur la capitale, les livraisons sont aujourd’hui effectuées dans toute la France pour plus de 100 hôpitaux dans 12 régions : « Le but initial était d’apporter un moment de réconfort au personnel soignant avec l’AP-HP sous le format d’un repas dominical. La demande a ensuite explosé et nous avons établi une nouvelle livraison le mercredi pour les hôpitaux qui n’appartiennent pas à l’AP-HP et qui peuvent faire leur demande sur une plateforme mise en place ». Même principe du côté des restaurateurs qui s’inscrivent et indiquent le nombre de repas qu’ils sont en mesure de fournir tandis que TipToque s’occupe de faire matcher l’offre et la demande et de mutualiser les flux. S’apercevant que la démarche séduit bien au-delà de la région parisienne, la société est alors amenée à adapter ses process en conséquence. « En Ile-de-France, nous récupérons les commandes que nous dispatchons chez Metro et Transgourmet qui livrent les restaurateurs en matières premières tandis qu’en province, si un restaurant correspond à la demande d’un hôpital, nous lui éditons un bon chez Métro pour aller faire ses courses », poursuit Thomas Bouvier.


Une opération pro bono

S’agissant de la livraison, TipToque a dû élargir son panel de transporteurs en réfrigéré : « Quand nous avons lancé l’opération, nos partenaires de tous les jours nous ont suivi et nous avons ensuite fait appel à des sociétés de livraison plus importantes pour nous aider à gérer le flux en Ile-de-France ». Ces derniers mobilisent camions et personnels gratuitement à l’image de l’ensemble des acteurs investis dans la démarche. Des opérations de transport moins complexes que celles réalisées habituellement où le timing est crucial, explique Thomas Bouvier : « Quand nous apportons la livraison aux hôpitaux, ils sont plus flexibles sur le créneau de réception ». Une flexibilité qui ne vient pour autant pas rogner sur la qualité : « Comme tout était bien cadré en Ile-de-France, nous ne pouvions nous permettre que ce soit moins qualitatif en province : des sociétés de livraison nous accompagnent sur certaines villes de France et nous avons également noué un partenariat national avec une entreprise de location de véhicules qui met à disposition gratuitement des camions frigorifiques ». Une opération pro bono qui s’est récemment vue apporter le soutien de la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France, présidée par Brigitte Macron pour élargir le mouvement « et atteindre notre objectif qui n’est pas de nourrir les soignants tous les jours, mais de livrer au moins un repas aux hôpitaux qui sont mobilisés face au Covid en France métropolitaine », souligne le co-fondateur de TipToque. Pour la société spécialisée dans la livraison de plats gastronomiques, la crise sanitaire marque une nouvelle étape dans ses réflexions de développement. « Nous savons qu’à la sortie du confinement nous allons devoir nous adapter afin de répondre au mieux aux nouvelles problématiques imposées aux entreprises », termine Thomas Bouvier, pariant sur un élargissement de l'offre de l'entreprise ainsi qu’un enrichissement de son réseau de chefs à qui elle a pu, durant cette crise, rendre visible ses process et sa logistique.

BUZZ LOG
“Ceux qui possédaient des supply chains matures, dotées de technologies avancées pour une vision de bout en bout, ont su se montrer plus résilients, plus longtemps”
— Olivier Bonneau, associé supply chain chez Deloitte
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine