Accueil / Actualités / Emploi/RH / France Logistique étudie les recrutements en transport et logistique

Emploi/RH

France Logistique étudie les recrutements en transport et logistique

22.10.2020 • 09h00
|
A_1

AdobeStock

À l'occasion de la seconde enquête menée par France Logistique et l'AFT sur les besoins en recrutement transport et logistique, les deux entités mettent en lumière la façon dont l'organisation de l'emploi a été modifié dans le contexte Covid-19

En juillet dernier, France Logistique annonçait la création d'une cellule de veille autour de l'emploi dans la filière logistique aux côtés de l’AFT (association pour le développement de la formation professionnelle transport et logistique). Un groupe de travail qui avait décidé de mener régulièrement des enquêtes autour de ses membres pour en savoir plus sur l'évolution des besoins des entreprises sur le sujet. La deuxième édition de ces enquêtes a été réalisée auprès des adhérents de France Logistique à la mi-septembre 2020 et portait essentiellement sur les évolutions des organisations dans le contexte Covid-19.

 

Organisation du travail et recrutement

Ainsi, à la fin septembre, un quart des entreprises avaient eu recours au chômage partiel, chiffre en baisse par rapport au mois de juillet (43 %), avec 30 % préférant prioriser les congés, RTT et récupérations. Du côté du télétravail, 70 % des répondants y ont eu recours dans le contexte de crise sanitaire et 30 % des entreprises l'ont adopté ou prévoient le développer pour les métiers qui le permettent, notant les nombreux bénéfices du dispositif : gains de productivité (67 %), meilleur climat social et  fidélisation des salariés (44 %), réduction des coûts (11 %) et postes mutualisés entre les différents services (11 %).

 

Côté recrutement, 45 % des entreprises ont prévu des embauches dans les deux prochains mois, dont la moitié concernera des créations de postes, principalement pour des postes de conduite routière et d’exploitation transport-logistique. Parallèlement, 33 % des répondants ont prévu de recourir à l’alternance. Des nouveaux venus dans cette filière dont le recrutement a pu être facilité par une image plus positive de la logistique suite à la crise sanitaire. 39 % des répondants jugent ainsi que la prise de conscience du rôle clé joué par les métiers du transport logistique a changé positivement l’image du secteur, et certains souhaitent voir de nouvelles actions de communication et de valorisation dans les mois à venir. France Logistique souhaite désormais aller plus loin : « Les résultats de cette enquête vont servir l’action au niveau local et national afin de satisfaire les besoins en recrutement des entreprises, et préserver et renforcer les compétences de la filière », note le communiqué de presse de France Logistique.

BUZZ LOG
“Nous appartenons à un secteur qui crée de l’emploi et qui a la capacité d’aider notre pays pour recréer une dynamique industrielle avec des relocalisations à la clé.”
— Eric Hémar, président d'Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine