Accueil / Actualités / Éditeurs / Eurea reprend le contrôle sur ses flux entrants avec Shiptify

Éditeurs

Eurea reprend le contrôle sur ses flux entrants avec Shiptify

30.11.2020 • 15h00
|
A_1

Shiptify | Entrepôt Eurea à Feurs 

La coopérative Eurea a fait appel à Shiptify pour la mise en place de la solution digitale de planning Shipti-Dock, afin de répondre au manque de visibilité sur ses flux entrants.

Eurea, coopérative agricole située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, a pour mission de valoriser les personnes et les productions de son territoire depuis plus de 80 ans. Le groupe se compose d’une centaine de sites (magasins, entrepôts...) pour 800 employés, et vise les métiers de l’agriculture, de la nutrition animale, de la jardinerie, et de l’alimentation responsable. Elle approvisionne ainsi les agriculteurs de la région.

 

Manque de visibilité des flux entrants

Le site de Feurs dans la Loire possède une surface de stockage de 20 000 m² environ. N’ayant pas de quais, la réception des livraisons par les fournisseurs est gérée par deux personnes dans des zones de déchargement pouvant accueillir plusieurs camions. Une organisation en flux tendu, car l’activité d’Eurea dépend de la disponibilité des produits chez les fournisseurs, de leur capacité de stockage, ainsi qu’à des facteurs imprévisibles comme la météo. De plus, les produits étant demandés en fonction des fluctuations du marché, le risque de saturation en cas d’achat en masse était présent. « Nous n’avions pas une bonne maîtrise de nos fournisseurs. Quand ils avaient des produits disponibles, ils nous les envoyaient », constate Philippe Jerphagnon, responsable entrepôts logistiques chez Eurea. Des livraisons par vagues, irrégulières, avec un délai d’anticipation très court, qui amenaient un manque de visibilité sur les flux entrants d’Eurea.


Les impacts étaient aussi forts sur l’activité prévisionnelle, avec des prises de rendez-vous gérées par seulement quatre personnes, sans partage de l’information. « Trois ou quatre camions étaient prévus certains jours et parfois 25 camions sur d’autres, mais on ne s’en rendait pas compte », continue Philippe Jerphagnon. Aucune planification horaire des réceptions de marchandise n’était mise en place, le responsable des entrepôts précisant : « Avant Shiptify, la règle c’était premier arrivé, premier servi. ». Ces situations provoquaient des tensions, avec de l'attente pour les livreurs, du stress pour l’équipe de réception, des risques d’erreurs dans les entrées en stock, ainsi qu’un risque important d’accident du travail.

 

Déploiement de la solution Shipti-Dock par Shiptify

Pour répondre à ce besoin, Eurea a décidé de mettre en place la solution de gestion de quais et de prise de RDV Shipti-Dock de Shiptify. Une première phase test a débuté en février 2020, seulement deux mois après la première rencontre entre les deux entreprises lors du salon Supply Chain Event. Rapide à déployer, la solution nécessite un paramétrage de seulement 30 minutes et ses bénéfices se sont vite fait ressentir par le groupe. Elle a permis de repenser tout le process de prise de RDV et de planning de réception. « Aujourd’hui, nous avons une visibilité à 48 h sur le planning. À J-2, j’ai la tendance à 80% sur l’activité du service de réception. Ce qui permet de mieux s’organiser », confirme Philippe Jerphagnon. Désormais, c’est Eurea qui propose les créneaux de livraison les mieux adaptés. L’amélioration des conditions de travail de l’équipe de réception a aussi eu un impact humain positif : « L’équipe de réception travaille beaucoup plus sereinement aujourd’hui », explique Philippe Jerphagnon. Le lissage de l’activité, en supprimant les arrivées en simultanées d’un grand nombre de camions, permet la réception plus rapide et une meilleure entrée en stock. La solution, en améliorant la visibilité sur la charge de travail, permet également d’optimiser la main-d’œuvre selon les différentes taches à réaliser au sein de l’entrepôt. « Nous sommes très satisfaits de l’outil aussi bien au niveau administratif que sur le terrain. Tout le monde est content de travailler avec Shipti-Dock », conclut Philippe Jerphagnon.

BUZZ LOG
“Niveau intralogistique, la crise sanitaire constitue un accélérateur de la digitalisation de la supply chain et de l’automatisation de ses processus.”
— Pierre Marol, président d'Alstef Group
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine