Accueil / Actualités / Mobilités / VNF et SNCF Réseau signent une convention pour l'alliance fer/fleuve

Mobilités

VNF et SNCF Réseau signent une convention pour l'alliance fer/fleuve

28.01.2021 • 10h10
|
A_1

VNF

Une convention a été signée entre SNCF Réseau et Voies navigables de France, les engageant dans une démarche concertée pour la promotion du transport ferroviaire et fluvial et la mise en avant de leur complémentarité.

Annoncée début décembre 2020 lors du Riverdating, la convention nationale pour le report modal a été officialisée par une signature entre SNCF Réseau et VNF (Voies navigables de France) le 26 janvier dernier. Objectif de cette démarche conjointe entre les deux organisations : promouvoir la complémentarité opérationnelle entre le fret ferroviaire et fluvial pour la construction de chaînes logistiques bas carbone. Un rapprochement qui doit conduire à des actions coordonnées pour favoriser une croissance commune de leurs trafics en modes alternatifs à la route. N'y sont pas oubliés les ports, qui s'intègrent à cette stratégie concertée, via la constitution d'un réseau de plateformes tri-modales (fluvial, fer, route) pour augmenter la desserte des places portuaires par les modes massifiés.

 

Les principales ambitions

Quels vont être les axes de travail de cette convention nationale à l'avenir ? Le principal d'entre eux va consister à « cartographier finement les complémentarités entre les deux modes, pour les flux existants comme pour les flux potentiels à développer : caractéristiques des réseaux, interconnexions, identification des terrains SNCF à proximité de voies d’eau permettant la mise en place de synergies fer/fleuve, caractéristiques des filières industrielles utilisatrices…», indique le communiqué commun à VNF et SNCF Réseau. Il s'agira également de travailler au développement d’une offre commerciale fer/voie d’eau répondant aux besoins pour tous types de marchandises ; de communiquer auprès des chargeurs sur ces solutions combinés ou sur des offres potentielles « modes lourds » pertinentes pour leurs besoins ; de proposer quand cela est possible des solutions de substitution d’un mode à l’autre lors des arrêts programmés ou impromptus de la circulation. Le tout en promouvant cette démarche auprès des acteurs de l'écosystème logistique et transport.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine