Accueil / Actualités / Transversal / Chep, Nestlé Waters France et Combronde engagés dans une démarche vertueuse

Transversal

Chep, Nestlé Waters France et Combronde engagés dans une démarche vertueuse

10.02.2021 • 15h55
|
A_1

DR | Site de Combronde

Les trois entreprises ont mis en place un modèle logistique collaboratif multimodal pour participer à la décarbonation des flux sur tout le circuit d'acheminement, livraison et rapatriement des palettes d'eau minérale Vittel dans l'Ouest.

Un trio d'acteurs pour une collaboration écologique. Le fournisseur de supports logistiques Chep, la plateforme logistique Combronde qui développe des solutions de report modal et Nestlé Waters France se sont associés pour revoir leurs process logistiques et mettre en place une double boucle ferroviaire et routière, en circuit quasi fermé et totalement intégré. Une démarche tri-partite menée durant la crise sanitaire et opérationnelle depuis juillet 2020.

 

Une réduction des émissions de 600 tonnes d'équivalent CO2

Au départ de cette boucle, il y a Nestlé Waters  France qui, depuis son usine de Vittel (88), charge des trains en direction de l'ouest de l'Hexagone, avec son eau minérale naturelle Vittel. Un convoi qui rejoint ensuite la plateforme logistique embranchée fer de Combronde, à Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire où, après déchargement, l'eau est livrée par la route aux enseignes de la grande distribution de la région Ouest. Pour parfaire cette boucle, Chep réutilise la même flotte routière pour ensuite rapatrier les palettes vides vers le centre de service de Combronde à Montreuil-Bellay. Un lieu qui accueille une nouvelle unité automatisée à proximité de l'entrepôt logistique ferroviaire, dans laquelle plus d'1,5 million de palettes sont remises en état et conditionnées chaque année. Le groupe Combronde vient enfin clore le processus en chargeant les palettes Chep prêtes à l'emploi sur les trains à destination de l'usine de Nestlé Waters dans les Vosges. Résultat : aucun kilomètre perdu pour le transport de palettes avec la suppression de 3 700 camions annuellement, soit une réduction des émissions de 600 tonnes d'équivalent CO2. « La mutualisation des flux de transport entre Chep et Nestlé Waters avec le soutien technique de la plateforme de Combronde est une collaboration supplémentaire illustrant de façon concrète la volonté de Nestlé Waters de minimiser l’impact des flux logistiques sur l’environnement. [...] Cette solution vertueuse dont le modèle sera inévitablement dupliqué, permet de redynamiser le fret ferroviaire mais aussi la transition énergétique routière pour les derniers kilomètres », commente Jean-François Lagane, railway logistics manager chez Nestlé Waters France.

 

A_2
Palettes transportées par Combronde

Un projet inscrit dans la démarche Fret 21

Avec ce projet, Nestlé Waters France souhaitait limiter ses impacts sur l'environnement. L'entreprise était alors en quête d'un partenaire pour charger les trains circulant à vide du centre de distribution de Combronde vers son usine de Vittel. Fort de son modèle basé sur l'économie circulaire, et engagé, dans le cadre du programme Fret 21, à réduire d’au moins 7 % ses émissions d’équivalent CO2 en trois ans, Chep propose alors de transporter ses palettes vides dans ce train retour et de compléter le circuit par l'ajout d'une boucle routière avec le déploiement d'un centre de service automatisé sur le site de Combronde. Pour Nestlé Waters France, ce projet s'inscrit également dans le programme Fret 21, l'entreprise s'étant engagée à une réduction de 13 % de ses émissions de gaz à effet de serre liées au transport d’ici fin 2022 en France.

 

« Le projet que nous avons déployé pour Nestlé Waters prouve la motivation et la stratégie de Chep France à coopérer toujours plus avec ses clients sur les questions de transport. Nous souhaitions depuis longtemps leur proposer un projet innovant et durable qui s’inscrit dans la feuille de route nationale avec le Plan France Relance, dans Fret21, mais aussi dans les objectifs du groupe. Nous avons prouvé que c’est bien à travers ce type de synergies que l’on peut relever les défis qui façonneront la supply chain de demain », termine Latifa Gahbiche, présidente directrice générale de Chep France & Maroc.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine