Accueil / Actualités / Mobilités / La SNCF lance Rail Logistics Europe pour le transport ferroviaire de marchandises

Mobilités

La SNCF lance Rail Logistics Europe pour le transport ferroviaire de marchandises

03.03.2021 • 14h50
|
A_1

SNCF

Le groupe SNCF dévoile le pôle Rail Logistics Europe dédié à la logistique ferroviaire internationale. En souhaitant accélérer le report modal de la route vers le rail, cette nouvelle organisation se présente comme une solution complète et écologique pour la logistique ferroviaire en France et en Europe.

TFMM (Transport Ferroviaire et Multimodal de Marchandises), le pôle du groupe SNCF réunissant l'ensemble des activités de fret et de logistique ferroviaires, est devenu Rail Logistics Europe. Une transformation qui vise à clarifier l’offre du groupe pour le transport ferroviaire international de bout en bout, en facilitant la réponse aux besoins des clients et aux enjeux de décarbonation. « Rail Logistics Europe a les capacités et les compétences de relever les défis économiques et écologiques du marché du transport ferroviaire de marchandises en France et en Europe. Plus qu’un changement de nom, il s’agit d’incarner une identité et une nouvelle organisation interne qui clarifie notre offre », explique Fréderic Delorme, président de Rail Logistics Europe. Cette nouvelle organisation s’accompagne de la confirmation dans leurs fonctions de Jérôme Leborgne, directeur général de Fret SNCF et de Charles Puech d’Alissac, président de VIIA et de Combicargo ; ainsi que de deux nouvelles nominations : Nicolas Gindt, l'actuel directeur de la stratégie de Rail Logistics Europe qui devient aussi président de Forwardis, et Nicholas Giraud nommé président de Captrain.


Un pôle composé de cinq marques complémentaires

Rail Logistics Europe propose un éventail de services et de prestations personnalisés autour de 4 métiers (opérateur ferroviaire, transporteur combiné, autoroutes ferroviaires et commissionnaire de transports). Le pôle est composé de cinq sociétés synergiques :
- Fret SNCF, principal opérateur de wagons isolés et de trains dédiés en France, intégré à l’Alliance Xrail qui permet de renforcer le pilotage des flux de bout en bout, à travers toute l’Europe. Fret SNCF s'appuie sur des plans de transport mutualisés, des axes capacitaires prédéfinis et des plateformes de dessertes terminales qui irriguent les territoires.
- Le Réseau Captrain, acteur de la logistique et du transport sur tout le continent européen, présent sur les marchés intérieurs de l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas et la Pologne, ainsi que sur les principaux corridors internationaux. Captrain France est la troisième entreprise ferroviaire en France, proposant du transport de marchandises via des offres dédiées, et des prestations de services logistiques et ferroviaires sur sites industriels.
- VIIA, opérateur de transport combiné dit d'autoroute ferroviaire longue distance, permettant l’emport de semi-remorques standards, à destination des transporteurs routiers à travers l’Europe sur les axes Nord-Sud et Est-Ouest. Les terminaux spécialisés permettent à VIIA de rallier les réseaux ferroviaires européens.
- Naviland Cargo, spécialiste européen du transport combiné maritime, opérateur et commissionnaire de transport associant ferroviaire, routier et barges pour former une seule et même chaîne logistique. Il s'appuie sur des ressources propres et un réseau de partenaires pour acheminer des conteneurs maritimes, caisses mobiles ou citernes à travers l’Europe.
- Forwardis, commissionnaire de transport développant des solutions ferroviaires, fluviales ou multimodales de l’Espagne à la Chine, et agrégeant les prestations de différents opérateurs.


Le groupe SNCF préoccupé par les enjeux climatiques

Le développement du fret ferroviaire est également une des solutions pour répondre aux objectifs de décarbonation de la France dans le cadre du Pacte vert pour l'Europe (visant la neutralité carbone en 2050), ou de l’accord récent des 27 pays de l’UE pour réduire d'au moins 55 % leurs émissions de CO2 d'ici à 2030. De plus, l’objectif donné par la convention citoyenne sur le climat et repris par le gouvernement est de doubler la part du rail dans le transport de marchandises d'ici à 2030, en passant de 9 % à 18 % en France et de 18 % à 30 % en Europe. Le groupe SNCF souhaite donc s'inscrire dans ces initiatives avec son pôle Rail Logistics Europe pour lutter contre le réchauffement climatique aux côtés de ses clients.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine