Accueil / Actualités / Éditeurs / France PCS au service de la numérisation du commerce portuaire français

Éditeurs

France PCS au service de la numérisation du commerce portuaire français

18.03.2021 • 13h00
|
A_1

France PCS

GIE lancé en décembre 2020, France PCS continue son objectif d'accompagner la transition numérique des services de l'État dans le domaine de la logistique et du commerce extérieur français. Des solutions concrètes sont proposées.

Militant pour la numérisation logistique et portuaire, France PCS soumet à l'État et à l'administration française des solutions déjà existantes. Fondé par deux PME françaises, MGI et Soget, France PCS est un GIE (Groupement d’Intérêt Économique) désireux de rendre les systèmes privés interopérables, tout en sécurisant les données des clients à l'échelle nationale. « La France a de formidables atouts à faire valoir dans le cadre de la digitalisation des processus logistico-portuaires. Son expertise digitale devrait être reconnue comme moteur de l'attractivité des ports grâce à un engagement collégial des acteurs publics et privés de la logistique », explique Dominique Lebreton, délégué général de France PCS.


Pas besoin de réinventer la roue

Selon France PCS, l'État n'a pas besoin de dépenser inutilement des sommes dans des projets de création de plateforme numérique du commerce extérieur. En effet, le GIE a déjà développé des systèmes et les propose à l'administration française. Il s'agit de propositions concrètes visant à la co-construction d'une plateforme digitale du commerce extérieur ouverte au plus grand nombre (PME et Start-ups). Voici les premiers jalons applicables dès maintenant :
• Un tracing marchandise mutualisé sur l'ensemble des ports français ;
• La création du Security Operations Center (SOC) logistique national pour renforcer la cybersécurité du commerce extérieur français ;
• Le renforcement les liens étroits avec les SI régaliens, et notamment douaniers, grâce aux travaux sur la standardisation des messages à l'échelle nationale effectués par France PCS ;
• La création d'un Observatoire National de la performance Portuaire pour mesurer les effets de la politique portuaire ;
• Le déploiement du Guichet Unique Maritime (Règlement EU 2019/1239) ;
• La mise en place d'un point de contrôle unique aux frontières pour optimiser les contrôles phytosanitaires et vétérinaires, en collaboration avec les Douanes, la DGAL et la DGCCRF.


À l'heure actuelle, France PCS représente près de 10 000 utilisateurs connectés par jour. « Nos équipes ont déjà engagé des actions pour la standardisation des flux de données, la cartographie de la cybersécurité du commerce extérieur français ou la mise à disposition d'un guide EDI France. Elles sont porteuses de nombreux projets faciles et rapides à mettre en œuvre pour booster la compétitivité du pavillon France », ajoute Dominique Lebreton. En suivant le GIE, la France pourrait être rapidement en phase avec le nouveau code des douanes de l'UE à l'horizon 2022.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine