Accueil / Actualités / International / Jungheinrich met le cap sur les énergies renouvelables

International

Jungheinrich met le cap sur les énergies renouvelables

23.04.2021 • 11h08
|
A_1

Jungheinrich

En Allemagne, Jungheinrich a décidé d'alimenter tous ses sites en électricité renouvelable. Un grand bond qui lui a permis de réduire significativement ses émissions de CO2. Le groupe songe à faire la même chose pour toutes ses filiales étrangères.

Jungheinrich annonce le passage complet de tous ses sites allemands à l'électricité renouvelable, y compris les usines, conformément à ses vœux d'atteindre la neutralité carbone. En consommant 45 600 000 kWh d'électricité d'origine renouvelable en 2019, au lieu d'une électricité d'origine fossile (charbon ou gaz naturel), l'entreprise a réduit son émission annuelle de gaz à effet de serre de 15 500 tonnes. Au niveau mondial, près de 69 % des émissions de CO2 de Jungheinrich venaient d'Allemagne. Pour le moment, seul ce pays est concerné par cette transition énergétique, mais il est prévu que les implantations étrangères basculent également par la suite. « Le passage aux sources d'énergies renouvelables pour répondre à nos besoins en électricité est une contribution importante à une activité logistique plus durable », explique Lars Brzoska, président du directoire de Jungheinrich. L'entreprise avait d'ailleurs rejoint fin 2020 l'initiative « 50 leaders du développement durable et du climat », un groupement d'industriels soucieux de réaliser les 17 objectifs de développement durable fixés par l'ONU.


D'où vient l'électricité renouvelable ?

Jungheinrich a décidé de ne se fournir qu'en électricité d'origine renouvelable. Cette énergie provient de deux sources : l'achat d'électricité renouvelable auprès de fournisseurs d'énergie, et l'autoproduction d'électricité renouvelable. L'entreprise installe de manière progressive des panneaux solaires sur ses sites. Depuis mi-février, elle produit de l'électricité renouvelable grâce un système photovoltaïque déployé sur le toit de l'usine de Moosburg, en Bavière. Le siège situé à Hambourg-Wandsbek sera quant à lui équipé de panneaux solaires dans le courant de l'année.


Avec le passage à la production d'électricité renouvelable, l'évaluation du cycle de vie des chariots électriques fabriqués par Jungheinrich s'améliore aussi, car 11 % de l'énergie que consomme un chariot au cours de son cycle de vie provient de sa fabrication. « Pour nous, la responsabilité concernant les produits ne commence pas seulement à l'usine, mais lors des nombreuses étapes précédentes. Dans le cadre de notre stratégie 2025+, nous intensifions nos activités pour rendre la chaîne d'approvisionnement de Jungheinrich plus écologique, et cela inclut l'achat d'énergie. Cela nous permet de créer une valeur durable pour nos clients, nos collaborateurs, nos actionnaires, nos partenaires commerciaux et la société dans son ensemble », ajoute Lars Brzoska.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine