Accueil / Actualités / Innovation / Fives Maintenance invente un système de retrait d'étiquettes totalement fiable

Innovation

Fives Maintenance invente un système de retrait d'étiquettes totalement fiable

16.06.2021 • 10h09
|
A_1

Fives Maintenance

Fives Maintenance a développé un système de retrait d'étiquettes automatisé affichant une fiabilité proche de 100 %. L'innovation évite ainsi les arrêts de production causés par l'accumulation d'étiquettes résiduelles sur les machines de tri.

Sur les machines de tri courriers grand format appartenant à un de ses clients, Fives Maintenance, filiale du groupe Fives, a conçu un système de retrait d’étiquettes (SRE) offrant 99,9 % de fiabilité. Un taux meilleur que celui de 80 % affiché avant cette réalisation. Les machines de traitement de courriers possèdent plusieurs entrées de bacs vides, qui, une fois chargés, entrent dans le système d'éjection des bacs (ETAC) afin d’être enregistrés grâce à la lecture d’un code barre. Or, des étiquettes sont parfois présentes sur certains d’entre eux, et celles-ci empêchent la lecture des codes et finissent par tomber durant le trajet. L'accumulation des étiquettes provoque alors un bourrage suivi d’un arrêt de la machine. Le SRE empêche totalement ces désagréments et « la production gagne ainsi environ six heures d'arrêt par an », explique Kevin Le Car, chargé d'affaires chez Fives Maintenance.

 

Du prototype à la commercialisation

Le SRE est un dispositif automatisé et autonome installé à l'entrée du système d'éjection des bacs. Développé par Frédéric Maczka, technicien maintenance de Fives Maintenance, il détecte les étiquettes présentes sur les bacs et les retire s'il y en a. L'analyse de chaque bac stoppe le trajet et dure 0,9 seconde. La détection de bac et d’étiquette se fait par cellules photoélectriques, le blocage des bacs par vérins pneumatiques, et le retrait d’étiquette par vérin et système venturi. Ce qui était à l'origine un prototype, a désormais été breveté et commercialisé. « Nous avons vendu à ce jour 27 machines SRE à notre client », détaille Kevin Le Car, lequel envisage désormais de conquérir d'autres clients. En tant que développeur, Frédéric Maczka détient une partie des droits sur cette innovation qui a vu le jour dans le cadre du concept d'Agility Factory.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine