Accueil / Actualités / Mobilités / Le Gouvernement appelle à innover pour le fret ferroviaire

Mobilités

Le Gouvernement appelle à innover pour le fret ferroviaire

02.08.2021 • 11h06
|
A_1

Gouvernement | Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

Le Ministère de la Transition écologique lance un appel à manifestation d'intérêt intitulé « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire » en direction des entreprises et collectivités.

Dans le cadre de sa stratégie d'accélération « Digitalisation et Décarbonation des Mobilités » du 4ème programme d'investissements d'avenir financés par France Relance, le Gouvernement émet l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ». Entrant en résonance avec le récent doublement de la part du fret ferroviaire dans le transport de marchandises, il vise d’accélérer la transition vers une mobilité décarbonée et d’améliorer l’offre de mobilité en exploitant les technologies numériques et les technologies d'automatisation. « Dans le prolongement des 4,7 milliards d’euros consacrés par France Relance au secteur ferroviaire, qui vont permettre d'améliorer la qualité du réseau ferroviaire, de réinvestir dans les lignes de desserte fine du territoire et de renforcer la part modale du fret ferroviaire, France Relance donne aujourd'hui un coup d'accélérateur à l'innovation dans le secteur. Cet appel à manifestation d'intérêt vise à développer de nouveaux matériels roulants et favoriser la digitalisation du ferroviaire, contribuant ainsi à la reconquête attendue », détaille Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.
Cet AMI concerne les entreprises, quelles que soient leurs tailles, qui auraient des solutions innovantes, ainsi qu’aux collectivités qui seraient volontaires pour les expérimenter. Deux périodes de sélection sont prévues, avec une clôture intermédiaire le 24/09/2021 et une clôture finale le 30/11/2021. Le montant du financement peut grimper jusqu'à 250 millions d'euros.


Train léger, réseau digitalisé et fret automatisé

« Grâce à ce premier appel à manifestation d'intérêt, les trains de demain s'inventent dès aujourd'hui », annonce Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports. L’AMI du Gouvernement tourne autour de trois thématiques précises : le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé. Le digital, qui permet de centraliser les données et de connaître la position exacte des trains, devrait ainsi améliorer la circulation des trains de marchandises tout en les rendant plus compétitifs. Le développement du fret ferroviaire automatisé devrait lui contribuer à doubler la part modale du fret ferroviaire d’ici 2030, au service de la desserte des territoires industriels.

 

Télécharger le cahier des charges de l’AMI « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire »

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine