Accueil / Actualités / Entrepôts / Fives déploie une trieuse basée sur les AMR chez Swiss Post

Entrepôts

Fives déploie une trieuse basée sur les AMR chez Swiss Post

10.12.2021 • 16h15
|
A_1

Fives

L'acteur intralogistique Fives a déployé en Suisse une trieuse basée sur la technologie des robots mobiles autonomes (AMR). Une solution rapide à installer et à modifier pour répondre aux hausses de volumes de Swiss Post.

Fives, spécialiste de l'intralogistique et de la supply chain, a été chargé en décembre 2020 par Swiss Post d'optimiser la performance de ses flux en mettant en place une trieuse basée sur la technologie robotique des AMR. Une première en Suisse qui répond à la hausse des flux du e-commerce pour le prestataire national de services postaux : « Aujourd'hui plus que jamais, Swiss Post doit réagir rapidement aux évolutions logistiques actuelles et futures. Nous prévoyons une croissance du nombre de colis et allons doubler notre capacité de tri d'ici à 2030. Pour gérer cela, nous avons décidé d'investir dans l'innovation et avons choisi le trieur GENI-Ant de Fives pour notre site de Bâle. Nous allons pouvoir utiliser cette technologie innovante sur le long terme pour améliorer nos flux de production », explique Johannes Cramer, PDG Logistics Services de Swiss Post.

 

Une solution facile à déployer

Un système qui devait répondre à une contrainte forte de la part de Swiss Port : il devait pouvoir être déplacé vers son nouveau site après un an et demi d'utilisation. Dans ce cadre, utiliser la technologie AMR de Fives, plus flexible et compacte tout en étant facile à transporter et installer, était la réponse idéale. « Nous avons pu connecter Fives à notre informatique en un temps très court et sommes déjà en mesure de trier plus de 40 000 colis par jour. Sur la base de cette expérience, nous pouvons maintenant évaluer comment la technologie de Fives peut être intégrée à notre réseau pour augmenter la vitesse et la capacité de nos livraisons », détaille Simone D'Archino chef de projet chez Swiss Post. Fournies quatre mois après l'ouverture du site, les trieuses GENI-Ant fonctionnent par l'assemblage de robots mobiles autonomes, de deux lignes d'induction automatisées avec système de pesage et de dimensionnement, et de 30 points de destination pour traiter 2 500 articles par heure sur seulement 700 m². L'ensemble peut traiter des articles allant jusqu'à 1 200 x 600 mm, à une vitesse de 2,5 m/s.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine