media supply chain
et logistique

Entrepôts

Cubyn automatise son entrepôt francilien avec Quicktron et Loadhog

En partenariat avec Quicktron et Loadhog, Cubyn déploie une solution d'automatisation à la fois performante et écologique dans son entrepôt d’Île-de-France.

Publié le 5 juillet 2022 - 14h26
A_1

Cubyn

Cubyn, startup spécialisée dans la e-logistique, automatise son entrepôt situé en région parisienne en y déployant un système robotisé de préparation de commandes. Celui-ci est constitué d'un WMS développée par la société, de solutions bin-to-person (le produit arrive au préparateur de commandes dans une caisse) mises en place sous les conseils de l'expert en robotique Quicktron et de conteneurs sécurisés fabriqués par Loadhog. « Nous avons fait le choix de travailler avec un partenaire spécialisé et de développer la solution en interne afin d'adapter au mieux le système à notre métier et de l'optimiser au maximum », souligne Vincent Feildel, VP Operations & Robotics de Cubyn. Cette automatisation augmente les capacités de stockage de l'entrepôt et accélère le traitement des commandes. Elle permet aussi de repousser les cut-off des utilisateurs, lesquels pourront commander plus tard tout en profitant d'une livraison le jour même ou en J+1.


Une automatisation diminuant l'impact environnemental

L'emploi de robots au sein de l'entrepôt offre la possibilité à Cubyn de se passer de convoyeurs et trieurs. De plus, leur utilisation pour le transport des bacs sécurisés Loadhog permet de faire une croix sur les emballages lors des phases de préparation et l'expédition des commandes. Avec une consommation d'énergie de l'entrepôt divisée par trois, le système mis en place répond aux objectifs environnementaux de Cubyn. « Ce projet illustre notre stratégie et volonté de répondre à une double attente de nos partenaires e-commerçant et des consommateurs qui est d'optimiser au maximum nos délais de livraison et de réduire nos emballages et émissions pour être alignés avec les enjeux environnementaux incontournables de notre époque », explique Edouard Chabrol, CEO de Cubyn.

 

 

à lire aussi