media supply chain
et logistique

Transport

Magma Technology : l’IoT pour offrir plus de visibilité aux chargeurs

Dans la zone start-up du salon Supply Chain Event, Magma Technology présentait ses solutions d’IoT permettant aux chargeurs de suivre leurs flux de transport à l’international. Un système déjà adopté par des retailers comme But ainsi que des industriels.

Publié le 18 novembre 2022 - 12h39
A_1

Voxlog

Avec 15 salariés, Magma Technology est une jeune poussée créée en 2018 qui se spécialise sur le sujet de la traçabilité logistique. Celle-ci propose des trackeurs connectés qui peuvent être ajoutés à n’importe quelle palette ou marchandises, et qui vont permettre de suivre tous les flux, qu’ils soient nationaux ou internationaux. Et cette solution IoT s’adresse à une catégorie bien particulière de client : les chargeurs. « Nous leur donnons l’autonomie de suivre 100 % de ses livraisons, quel que soit le transporteur ou le moyen de transport utilisé. Là où les solutions de traçabilité sur le marché sont souvent basées sur les prestataires de transport et leurs remontées d’informations, nous proposons aux chargeurs de placer nos trackeurs dans leurs marchandises afin qu'ils gardent une visibilité complète, sans rien demander à leurs multiples partenaires. Car là est la vraie complexité : au fil des ruptures de charges, un même produit peut passer par un certain nombre de transporteurs selon les modes, et tous n’ont pas la même capacité de transmettre de l’information. Une solution comme la nôtre permet donc de suivre les flux de manière indépendante », explique Mourad El Bidaoui, CEO de Magma Technology. Le trackeur se place à l’échelle d’une unité de manutention : palette, conteneurs, sac isothermes. « Un seul trackeur peut suffire pour suivre plusieurs palettes qui se rendent à la même destination par exemple ».

 

Des trackeurs connectées

Pour développer ses équipements IoT, Magma Technology s’associe à une soixantaine de partenaires, afin de proposer une gamme étendue de trackeurs que l’entreprise va ensuite programmer selon les besoins. Récemment, c’est avec Ercogener (marque du groupe ZeKat) que Magma Technology a signé un partenariat pour l’utilisation de leurs trackers EG-IoT, qui viennent se combiner avec la plateforme métier de la start-up. Les deux entreprises ont ainsi pu œuvrer pour les flux internationaux d’un client industriel, traçant 5 000 contenants isothermes naviguant entre le Brésil, l’Australie, la Thaïlande, les États-Unis et l’Europe du Nord. Les trackeurs étaient équipés de batteries à très longue durée de vie et pouvaient capter les chocs, les vibrations, l’hydrométrie, la luminosité (pour savoir si un colis a été ouvert pendant le trajet) et les températures extrêmes, afin de transmettre ces informations ensuite grâce à plusieurs technologies de communication bas débit (LTE-M1, NB-IoT, 4G, 3G, 2G voire Sigfox ou LoRa) jusqu’à la plateforme web. Celle-ci récolte ces données, et les transmet au client de manière simplifiée, en faisant l’interconnexion avec ses systèmes TMS et WMS. Les bénéfices affichés par Magma sont multiples : « Tout d’abord apporter plus de visibilité au client final. De plus, il y a une corrélation directe entre traçabilité et chiffre d’affaires d’un magasin : quand on a une traçabilité précise qui permet de savoir exactement quand la marchandise arrive, les équipes d’un magasin vont pouvoir s’organiser pour la récupérer, sans avoir à passer d'appels téléphoniques. Enfin, c’est un moyen d’optimiser le transport : grâce aux trackeurs, on peut récupérer une grande masse de data pour chaque trajet et nous sommes capables de proposer ensuite des évolutions du plan de transport à nos clients, pour réduire les coûts de transport et les impacts CO2. Cela peut passer par un changement des créneaux de livraison ou par l’utilisation d’autres transporteurs dans une zone », explique Mourad El Bidaoui. De quoi permettre à un chargeur de challenger les transporteurs, et d’équilibrer son organisation en identifiant les points pouvant être améliorés.

 

25 clients dont l’enseigne But

La solution a déjà pu convaincre sur le marché, avec déjà 25 clients grands comptes depuis deux ans, dans deux grands domaines : les industriels (aéronautique, automobile ou agroalimentaire) souhaitant piloter les flux vers leurs usines depuis leurs fournisseurs, et les retailers ayant des points de vente. Dans cette seconde catégorie, Magma Technology a entamé une collaboration avec But pour le suivi de toutes les livraisons qui partent de leurs entrepôts jusqu’aux magasins, en toute autonomie. Concrètement, un pool de trackeurs IoT est livré en entrepôt et les préparateurs de commandes vont les positionner individuellement dans une palette au moment du filmage. « Quand la palette arrive à destination, nous notifions de la livraison et nous dissocions l’objet connecté de la commande, pour permettre sa réutilisation. En magasin, nous demandons aux employés de récupérer les objets connectés, de les mettre dans un bac et de faire un envoi retour par semaine – dans le cadre des transports d'emballages par exemple », explique Mourad el Bidaoui. Pour les flux internationaux où les retours seraient complexes, des trackeurs dits « one shot » sont proposés, qui sont ensuite recyclés chez des partenaires. Après une première levée de fonds d’un million d’euros en 2020, Magma Technology est déjà passée de 3 à 15 personnes. L’année prochaine, ses effectifs devraient être triplés. Si l’entreprise se focalise sur le marché français pour le moment, son objectif est de s’ouvrir en 2023 en Allemagne, puis de continuer cette extension sur d’autres pays européens limitrophes.

 

 

à lire aussi