Accueil / Reportages / Prestataires / FM Logistic réunit Petit Navire et Europe Snacks dans son premier site logistique du Grand Ouest

Prestataires

FM Logistic réunit Petit Navire et Europe Snacks dans son premier site logistique du Grand Ouest

05.10.2018 • 14h00
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0

Voxlog

RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
Jeudi 4 octobre 2018, FM Logistic inaugurait sa nouvelle plateforme de L’Herbergement (85), à quelques kilomètres au sud de Nantes, sa première dans le Grand Ouest. Un bâtiment de dernière génération depuis lequel le logisticien souhaite développer la mutualisation logistique pour ses clients Petit Navire et Europe Snacks.

Cap sur le Grand Ouest. Le 4 octobre 2018, c’est en plein cœur de la Vendée, à L’Herbergement (85), que FM Logistic inaugurait un nouvel entrepôt multi-client de 28 500 m². « Cette installation correspond à notre nouveau standard pour nos bâtiments logistiques dernière génération, avec un format de cellule revu et un soin tout particulier apporté aux questions environnementales », explique Yannick Buisson, directeur général de FM Logistic France. Composé de cinq cellules, la plateforme propose une capacité de stockage de 32 000 palettes et accueille sur son toit près de 1 500 m² de panneaux photovoltaïques, fournis par Solargie, qui permettront de produire jusqu’à 110 000 kWh par an, soit une partie importante des besoins énergétiques du site. Construit par sa filiale NG Concept, le bâtiment a été certifié HQE Exceptionnel et a également obtenu le label RHP (risque hautement protégé). Sur place, 56 collaborateurs y travaillent déjà, dont 36 CDI. FM Logistic prévoit 70 contrats indéterminés créés d’ici 2019.

 

Un barycentre pour Europe Snacks et Petit Navire

C’est la première implantation dans l’ouest de l’Hexagone pour le prestataire logistique, dont l’activité s’étendait jusqu’ici plutôt du côté de l’Île-de-France, de la métropole lyonnaise et du Sud-Est. Une nouvelle zone inexplorée où FM Logistic souhaite s’adresser spécifiquement aux nombreux industriels FMCG (produits de grande consommation) qui y sont déjà implantés. L'un d'eux, Europe Snacks, fut d'ailleurs le premier à investir le site, lors de sa livraison en septembre 2017. Ce spécialiste des snacks apéritifs pour l’ensemble des acteurs de la grande distribution en France, affichant un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros avec 150 000 tonnes annuelles de capacité de production, cherchait un bâtiment capable d’accueillir et d’expédier les stocks venus de ses sites de production de la région Pays de la Loire, à Saint-Denis-la-Chevasse (85) et La Séguinière (49). « L’Herbergement était idéalement situé au barycentre des implantations d’Europe Snacks dans la région, c’est donc là que nous avons décidé d’installer le bâtiment », explique Yannick Buisson. Europe Snacks a ensuite occupé rapidement les deux premières cellules construites du bâtiment.

 

Un second industriel est ensuite venu s’installer à ses côtés : Petit Navire, spécialiste des conserves de poissons. « Notre logistique était auparavant assez morcelée, faisant appel à un ensemble de prestataires. Nous souhaitons donc passer sur un site logistique unique capable de réunir l’ensemble de nos expéditions pour le territoire français », explique Marc Winder, directeur supply chain Europe pour le groupe Thai Union, dont fait partie Petit Navire. Après avoir investi une première cellule en mars 2018, l’agrandissement du bâtiment, à l’été 2018, a permis à Petit Navire de s’installer en partie dans deux cellules supplémentaires. Le site de l’Herbergement accueillera donc directement des produits venus de son site historique de Douarnenez dans le Finistère et du Portugal, ainsi que l’ensemble de sa production à base de thon fabriqué au Ghana et aux Seychelles et acheminé par voie maritime jusqu’au port de Montoir-de-Bretagne (44), à côté de Saint Nazaire. Là encore, la localisation du site de FM Logistic en pleine région vendéenne se révélait donc un avantage pour Petit Navire.

 

Des innovations et de la mutualisation

Mais l’expertise du prestataire sur la question du co-packing a  également été un atout-clé pour l’entreprise alimentaire. « Un tiers de nos volumes sont vendus co-packés par des offres promotionnelles. C’est le deuxième poste de dépense en matière de logistique pour Petit Navire », précise Marc Winder. Sur le site de L’Herbergement, Petit Navire bénéficie désormais d’une ligne de co-packing automatisée sur laquelle travaillent sept collaborateurs depuis le début du mois de septembre. Équipée d’un bras robotisé préhenseur aimanté permettant de la dépalettisation par couche, cette ligne de co-packing permet d’éclater automatiquement les produits reçus afin de les assembler par lots. Ceux-ci sont ensuite disposés dans des colis ou des stands promotionnels par les équipes de FM Logistic. À terme, pour optimiser ce process, le prestataire souhaite mettre en place une communication entre le système automatisé et le logiciel de gestion d’entrepôt afin que les préparateurs sur le site notifiés automatiquement des futurs besoins de réapprovisionnement de la ligne de co-packing. D’autres innovations ont également été mises en place, telles que des autodocks destinés au chargement et déchargement automatisés des camions pour Europe Snacks. Trois remorques sont actuellement équipées de cette technologie permettant de vider un véhicule en seulement trois minutes. FM Logistic planche également sur l’installation d’AGV pour alimenter la ligne de co-packing à l’horizon 2019.

 

En proposant un site multi-client spécialisé dans le domaine alimentaire comme celui de L’Herbergement, FM Logistic a également souhaité mettre en avant le concept de mutualisation logistique, tout particulièrement en ce qui concerne les questions du transport. «Les industriels éprouvent aujourd'hui des difficultés à livrer en camion complet à cause des nouvelles exigences des acteurs de la grande distribution qui demandent des fréquences de livraison plus élevées sur leurs sites logistiques. On passe parfois d’une livraison par semaine à quatre ou cinq. Il est donc nécessaire de mutualiser pour optimiser l’organisation du transport, explique Yannick Buisson. Concrètement, le pooling que nous proposons se matérialise par deux process : soit la grande distribution passe des commandes aux industriels qui les transfèrent ensuite à FM Logistic, soit FM Logistic intervient en amont, faisant des propositions de commandes auprès des distributeurs pour le compte de ses clients. C’est ce qu’on appelle de la GPA, de la gestion partagée des approvisionnements. C’est un concept que nous développons depuis le milieu des années 2000 et que nous souhaitons mettre en place prochainement sur le site de L’Herbergement ». Une mécanique avantageuse pour ce site desservant des plateformes de distributeurs situées sur l’ensemble du territoire français. Et c’est justement le concept de mutualisation qui a convaincu Europe Snacks de faire appel à FM Logistic, comme l’explique son directeur support opérations groupe, Jean-Louis Roger : « Nous transportons des produits très légers et le coût de transport peut représenter jusqu’à 5 à 10 % du prix de revient des produits. De plus, nous sommes très vigilants sur la question de notre impact environnemental. Nous avons fait le choix de travailler avec FM Logistic de par son expertise sur les questions de mutualisation, d’autant que leur présence à l’international nous permettra de reproduire ce que nous ferons à L’Herbergement dans d’autres pays européens comme l’Espagne, où nous avons également des sites de production ».

 

Jamais deux sans trois

S’il est aujourd’hui en activité depuis plus d’un an, le site de L’Herbergement entre maintenant dans la troisième et ultime phase de son développement. En effet, FM Logistic recherche désormais un troisième industriel afin de compléter l’occupation du bâtiment. « À ce jour, nous n’avions rien signé, mais nous sommes très actifs commercialement, en prêchant la bonne parole sur les avantages de la mutualisation », souligne Yannick Buisson. Le prestataire cherche ainsi un acteur de l’agro-alimentaire dont l’activité permettrait la mise en place de synergies logistiques avec Europe Snacks et Petit Navire. Si certaines cellules ne sont occupées que partiellement pour justement permettre d’accueillir rapidement une troisième entreprise, des réserves foncières permettront au bâtiment d’atteindre à terme une taille totale de près de 34 500 m².

 

 

Légende photo 2, de gauche à droite : Marc Winder, directeur supply chain Europe pour le groupe Thai Union (Petit Navire), Yannick Buisson, directeur général de FM Logistic France et Jean-Louis Roger, directeur support opérations groupe Europe Snacks.

La plateforme de L'Herbergement en chiffres :

 ■ 28 500 m² de surface aujourd'hui, 34 500 m² à terme ;

■ 28 quais de chargement ;

■ Capacité de stockage allant jusqu'à 32 000 palettes ;

■ 20 000 colis préparés par jours ;

■ 1 500 m² de panneaux photovoltaïques sur la toiture.

Plateforme FM Logistique de L'Herbergement
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Il y a quarante ans, on construisait des centres commerciaux. Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle évolution liée au commerce en ligne dont nous n’avons pas encore mesuré totalement les conséquences.”
— Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine