Accueil / Actualités / Immobilier / P3 Logistic parks veut doubler la superficie de ses actifs français d’ici 2020

Immobilier

P3 Logistic parks veut doubler la superficie de ses actifs français d’ici 2020

01.03.2017 • 10h00
|
A_1

P3 | Site de Savigny-sur-Clairis dans l'Yonne (89), acquis en 2011 par P3.

Le promoteur paneuropéen en immobilier logistique a réalisé 15 nouveaux entrepôts l’année dernière. S’il s’est développé en Europe centrale ces trois dernières années, il veut désormais se renforcer en France depuis son rachat par le fonds souverain singapourien GIC en décembre 2016.

Changement de cap pour P3 Logistic parks. En 2016, le propriétaire, développeur et gestionnaire de plateformes logistiques a loué un total de 1,26 million de m² en Europe, sur un total de 3,5 millions de m². « Nous avons un portefeuille de 330 clients (47% de logisticiens, un quart de distributeurs et 10% de e-commerçants) et le taux d’occupation de nos sites est de 95 %, indique Andrew Stacey, le directeur général de P3 France. Près des trois-quarts des locataires renouvellent leurs baux. »

 

Sur l’année dernière, P3 a réalisé un total de 15 nouveaux entrepôts, totalisant environ 320 000 m², ce qui correspond à trois fois son développement total en 2015. Plus de 500 000 m² constituent des projets « avancés » selon Andrew Stacey, répartis à parts égales entre les pays d’Europe centrale et orientale et ceux de l’Europe de l’Ouest. Enfin, 140 000 m² sont en cours de construction, dans huit bâtiments sur cinq parcs situés dans quatre pays.

 

Nouvelle stratégie

Mais son rachat à 100% par GIC, fonds souverain singapourien, pour 2,4 milliards d’euros en décembre dernier, a changé la donne. Dans la nouvelle stratégie présentée à son « actionnaire de long terme » début février 2017, Andrew Stacey a mis l’accent sur l’Hexagone. « La France est un axe qui devient important pour nous. De 2013 à 2106, la stratégie de P3 était de grandir là où les retours sur investissement étaient rapides, en République tchèque, Slovaquie et Roumanie. Désormais, nous voulons rééquilibrer nos actifs entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est et nous souhaitons doubler la superficie de nos actifs en France d’ici 2020. »

 

La France, marché mature

Actuellement, le groupe possède 460 000 m² dans l’Hexagone, gérés par une équipe de trois personnes et loués à 95 % comme ses autres sites européen. Mais la France, pays le plus rentable sur l’exploitation du groupe, constitue un marché mature et recèle peu de réserves de foncier. P3 affirme sa volonté d’acquérir du foncier et des entrepôts existants et de renforcer ses équipes. « Nous prévoyons d’investir dans des terrains en Île-de-France, dans les Hauts-de-France, dans la région lyonnaise et de façon plus ponctuelle dans la région bordelaise », ajoute Andrew Stacey. 

 

P3 mise également sur son savoir-faire en matière de rénovation de bâtiments afin de remporter des contrats sur un marché très concurrentiel.« Sur la zone multimodale Lomme, en banlieue lilloise, nous avons réalisé pour le compte d’Ingram Micro la construction d’une extension clé-en-main de 14 000 m² ajoutée à la réhabilitation complète de 30 000 m² existants qui permettront de recevoir la labellisation BiodiverCity », raconte le directeur général. Le chantier, qui s’est déroulé pendant un an sans arrêter l’exploitation du site, s’achèvera en juillet prochain. Un projet similaire est en cours pour Safran à Eragny, dans le Val-d’Oise, sur 10 000 m² dont 6 000 m² de bureau.


Quant aux deux bâtiments de Savigny-sur-Clairis (Yonne) qui trouvaient difficilement preneur ces dernières années, l’équipe de P3 a engrangé 28 transactions depuis 2011 et loue désormais tous les entrepôts. Le poids des impôts francilien a été un déclencheur sur l’attrait de ce site de 92 000 m² localisé à 1 kilomètre de l’Île-de-France.

 

 

BUZZ LOG
“En ce moment, la livraison en consignes est très tendance dans l’e-commerce. On pourrait ainsi imaginer de livrer les pièces détachées dans une consigne proche du domicile ou du lieu d’intervention d’un technicien.”
— Hervé Armaganian, customer development manager chez Rhenus France.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine