Accueil / Actualités / Innovation / iFollow poursuit son développement et dévoile son robot autonome iLogistics

Innovation

iFollow poursuit son développement et dévoile son robot autonome iLogistics

06.09.2019 • 14h56
|
A_1

iFollow | L'équipe de la start-up avec son robot iLogistics

iFollow, spécialiste de la robotique d’assistance à la préparation de commandes, a publiquement lancé son premier robot autonome et collaboratif nommé iLogistics. Testé pendant plusieurs mois chez Toupargel, il débute maintenant sa commercialisation avec des projets à l’international. Mise au point sur les prochains défis de la start-up aux côtés de son co-fondateur et CEO, Vincent Jacquemart.

Fondée en 2017 par Vincent Jacquemart et Nicolas Menigoz, un duo d’étudiants de CentraleSupelec passionnés par la robotique, la jeune pousse iFollow a rapidement décidé de tourner son expertise vers le domaine de la supply chain, et plus particulièrement de l’intralogistique avec la conception d’un robot autonome de type AGV dédié à l’assistance en entrepôt pour la préparation de commande. C’est chez Toupargel que iFollow a ainsi pu mettre en application ses innovations robotiques, avec un premier pilote débuté à la mi-2018. « Il s'agissait d'un véritable POC (proof of concept), ayant duré plus de sept mois, durant lequel nous avons pu modifier et améliorer notre robot tout en calculant les gains apportés à l’organisation logistique », raconte Vincent Jacquemart, CEO et co-fondateur de iFollow.

 

« Le robot et l’humain, plus efficaces ensemble »

Au cœur d'un entrepôt de l’entreprise spécialisée en produits alimentaires surgelés, le robot vient en assistance aux opérateurs pour la préparation de commandes, dans un environnement difficile avec des températures atteignant jusqu’à -25°C. « Aujourd’hui, le robot conduit les opérateurs jusqu’aux produits puis porte ces derniers une fois le picking effectué, libérant les préparateurs du déplacement des articles collectés. Notre philosophie, c’est que le robot et l’humain sont plus efficaces ensemble. Nous améliorons les conditions de travail pour les préparateurs tout en offrant des gains de productivité en entrepôt, dans une optique de robotique collaborative », précise Vincent Jacquemart. Le tout avec un système simple pouvant être appréhendé facilement par les équipes « Des intérimaires qui ne connaissent pas un entrepôt peuvent être efficaces très rapidement grâce à l’assistance du robot ». Durant le pilote chez Toupargel, le robot d’iFollow a pu être modifié et optimisé selon les observations des équipes. « Aujourd’hui, il est plus compact, et nous avons des moteurs centraux qui nous permettent d’avoir un fonctionnement façon char : le robot peut placer ses roues pour tourner sur lui-même, ce qui simplifie les manœuvres », détaille Vincent Jacquemart. Auparavant limité à 180 kg, il peut désormais lever jusqu’à 300 kg.

A_2
iFollow | L'iLogistics en détails

Premières commandes à l’international

Ces mois de travail en entrepôt se concluent aujourd’hui par la commercialisation de ce robot collaboratif et autonome, désormais nommé iLogistics. S’adaptant à tout type de support (rolls, palettes, chariots) et doté d'une autonomie de 16 h, cette solution prête à l’emploi s’adapte à toute configuration existante d’entrepôt, ne nécessite aucune modification dans l’infrastructure, et peut se mouvoir, se localiser et optimiser ses déplacements de manière automatisée. Connecté aux WMS et WCS, il peut hiérarchiser la préparation des commandes pour plus de productivité, avec un accroissement noté de 28 à 42,5 % des volumes de préparation réalisés par heure et par opérateur. Il est par ailleurs capable de supporter n’importe quel environnement de travail, du grand froid jusqu’à 40°C. Et les premières commandes sont là, avec trois déploiements prévus à l’international en Angleterre, au Japon et en Europe de l’Est. Outre le marché de la logistique frigorifique, iFollow vise également d’autres segments tels que l’industrie lourde, l'e-commerce, la pharmaceutique, l’agroalimentaire et les enseignes de GMS. La start-up a également débuté une collaboration avec Rapyuta Robotics, spécialiste de la cloud robotics qui travaille sur le dialogue entre des robots de fabricants différents au sein d’une chaîne de production. « Cela peut permettre par exemple à des bras robotisés placés à côté de convoyeurs de dialoguer avec notre robot pour offrir des solutions combinées : quand un roll est plein, le bras donne alors l’ordre à notre robot de le déplacer jusqu’à la zone d’expédition », explique Vincent Jacquemart. Autres projets pour l’entreprise : le développement d’une version de  iLogistics capable de porter des charges d’une tonne et le renforcement de sa force commerciale pour viser plus de déploiements en France et à l’international. De quoi faire de la pépite française - aujourd’hui composée de 17 personnes - un nom reconnu à l’international, et de suivre le chemin tracé par leurs confrères d’Exotec Solutions, dont leurs clients et partenaires communs ont souligné la complémentarité de leurs approches.

 

La solution d'iFollow en images :

BUZZ LOG
“Nous observons une explosion du e-commerce et des besoins croissants sur la livraison de petits colis. Il est donc nécessaire de réguler cette tendance, consommatrice d’espace et de temps sur l’espace public”
— Alexandre Breuil, responsable du service déplacement pour la Métropole de Lyon
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine