Accueil / Actualités / Prestataires / Geodis dévoile son actualité et affiche ses ambitions

Prestataires

Geodis dévoile son actualité et affiche ses ambitions

11.10.2018 • 10h00
|
A_1

Voxlog | Marie-Christine Lombard, présidente du directoire de Geodis

Le 10 octobre, le spécialiste du transport et de la logistique Geodis faisait un tour d'horizon sur l'actualité du groupe tout en présentant ses objectifs et ses projets pour l'avenir.

A l'issue du troisième trimestre 2018, Geodis, par la voix de Marie-Christine Lombard, la présidente de son directoire proposait de «faire un point sur le secteur de la logistique avec ses grands enjeux ». Observant que les flux marchands inter-continentaux croissent moins vite depuis quelques années que les flux intra-régionaux, Marie-Christine Lombard souligne la nécessité pour un  logisticien de « s'intéresser à ces deux types de flux » avec 3 000 milliards de dollars de valeurs de produits en inter-régional et 6 000 milliards de dollars en intra-régional. Derrière ces chiffres, trois stratégies nationales différenciées font jour pour Geodis avec une « tendance au nearshoring favorisant les flux intra-régionaux » : aux États-Unis d'abord pour favoriser un approvisionnement de proximité face à une « réindustrialisation » observée sur le territoire révélant «  un mouvement de fond sur lequel Geodis doit se positionner ». En Chine également, où l'opérateur souhaite « améliorer sa présence avec des activités de contract logistics et freight forwarding ». En Allemagne pour finir, où « une présence locale est essentielle pour capter une part importante des flux commerciaux ». Celle-ci pourrait passer par de la croissance externe, explique-t-elle.

 

Quatre enjeux structurels

Les enjeux structurels de Geodis tournent aujourd'hui autour de quatre grandes thématiques. « L'e-commerce » en fait partie : un domaine conduisant l'opérateur logistique à travailler sur la prédictibilité des données ; les « réglementations environnementales » également, afin d'assurer une distribution de produits la plus écologique possible et se traduisant par l'engagement de Geodis d'une baisse de 30 % de ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030 (« Une stratégie RSE qui intègre également nos sous-traitants », précise la présidente du directoire). Autres enjeux : « la compliance et la gestion du risque » et enfin « le recrutement et la rétention des talents » : « C'est un véritable sujet pour nous », commente Marie-Christine Lombard, observant le peu d'attirance des jeunes pour des métiers du transport et de la logistique jugés difficiles. « Nous avons beaucoup de mal à trouver des chauffeurs actuellement », illustre-t-elle.

 

Chiffres et prospectives

Concrètement l'opérateur de la chaîne logistique, (rattaché à SNCF Logistics, elle-même une branche du groupe SNCF) enregistre actuellement 8,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires et couvre 120 pays pour un total de 165 000 clients. La France y demeure son principal marché domestique avec 37 % de son chiffre d'affaires réalisé dans l'Hexagone, 25 % en Europe hors France, 23 % dans les Amériques, (avec les États-Unis en deuxième position des marchés les plus importants), la zone APAC à 11 % tirée par la Chine, et enfin l'Afrique/Moyen-Orient à 1 %. Pour renforcer son implantation globale, Geodis souhaite faire de l'Europe son deuxième marché domestique en y protégeant et développant « la forteresse France ».

 

Une aspiration qui vient s'intégrer au nouveau Plan Ambition 2019-2023 développé par Geodis et basé sur « la performance au service de la croissance ». Faisant suite au Plan Ambition 2018, cette nouvelle feuille de route, qui a été validée par son actionnaire la SNCF, ambitionne « une accélération de la croissance organique et une phase de M&A (fusion-acquisition, NDLR) ». L'objectif de Geodis à l'issue de cette période : faire croître son chiffre d'affaires de 20 % et multiplier par deux son EBIT en augmentant sa part de marché chez ses clients via la vente de solutions logistiques intégrées et en améliorant la productivité de ses opérations grâce à l'accélération technologique. Une accélération au service de l'efficacité opérationnelle qui couvre différents volets : la robotique (citons notamment un partenariat aux États-Unis avec Locus Robotics pour améliorer le pick and pack ayant « permis de doubler la productivité » dans l'entrepôt d'Indianapolis de Geodis), l'internet des objets, l'intelligence artificielle (avec un pilote mené en entrepôts à l'aide de drones pour réaliser des inventaires), l'impression 3D, la réalité augmentée, le cloud et le big data.

 

Des innovations pour répondre à la concurrence

Ces différentes innovations entrent dans le positionnement stratégique de Geodis qui fait face à une « concurrence sur tous les fronts » par des acteurs traditionnels mais également des nouveaux entrants qu'ils soient issus du monde de la logistique ou non. « Devant cette variété de concurrents, il faut s'adapter et nous l'avions prévu », stipule Marie-Christine Lombard. Y répondre notamment par des innovations pour faire face au risque de désintermédiation, tout d'abord via des activités faisant intervenir des actifs « lourds » (entrepôts, flottes de camions, robotique sur les sites...) qu'il s'agit d'optimiser et que Geodis considère comme son « cœur de métier ». Via également des activités d'intermédiaire principalement en freight forwarding et enfin via des actifs de plateforme digitale. Pour répondre à ce dernier type d'activité, Geodis évoque la création d'une place de marché. « Cette digitalisation existe, explique Marie-Christine Lombard. Nous l'avons déjà dans nos activités et nous allons la pousser plus loin en montant une place de marché multimodale chez Geodis. Nous revendiquons de croire à toute la chaîne ». Cette plateforme digitale multimodale, fruit d'un travail de deux ans, devrait être dévoilée le 12 novembre par Geodis. Le rendez-vous est d'ores et déjà pris.

BUZZ LOG
“Mettre en place un WMS n’affecte que les entrepôts. Mettre en place un OMS impacte l’ensemble de la chaîne de valeur du retailer.”
— Bruno Lacoste, responsable commercial France d'a-Sis
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine