Accueil / Actualités / Innovation / Interroll présente son nouveau convoyeur d'alimentation pour trieur crossbelt

Innovation

Interroll présente son nouveau convoyeur d'alimentation pour trieur crossbelt

20.11.2018 • 09h15
|
A_1

Interroll

Ce nouveau convoyeur d’injection apporte un potentiel de débit plus élevé aux systèmes de tri automatique et fonctionne en synergie avec les trieurs crossbelt mécaniques haute cadence d’Interroll.

Le spécialiste mondial de la fourniture de solutions de flux de marchandises Interroll propose un nouveau convoyeur d'alimentation, également appelé d’injection. Venu agrandir ses solutions de plateformes modulaires, il est capable de fonctionner avec les trieurs crossbelt mécaniques haute cadence d’Interroll. Ses nouveaux modules d'injection sont plus compacts que leurs prédécesseurs. Également plus silencieux, ils permettent de transporter des marchandises plus petites et offrent un potentiel d'augmentation du débit des systèmes de tri automatique grâce à des vitesses d'alimentation plus élevées et un encombrement réduit.

 

Pour la première fois, des tambours moteurs synchrones sont utilisés pour entraîner ces convoyeurs d'alimentation compacts ce qui permet de ne pas avoir à utiliser de motoréducteurs latéraux et donc d'installer un plus grand nombre de convoyeurs d'alimentation. Ces derniers se composent de plusieurs convoyeurs à bande qui sont entraînés indépendamment les uns des autres, permettant d'adapter avec précision les vitesses de transport des produits selon les exigences de chaque trieur crossbelt pour atteindre un débit d'alimentation optimal.

 

Cette nouvelle solution procure d'autre part des facilités au niveau de l'installation et de la maintenance. Le montage des convoyeurs à bande pré-assemblés et équipés d'éléments de protection des doigts se fait de manière ergonomique par le haut. Enfin, les bandes de transport étant élastiques, elles ne nécessitent pas d'être retendues régulièrement.

 

BUZZ LOG
“Il est nécessaire d'augmenter la résilience des sous-traitants. Cela doit passer obligatoirement par des plans de continuité d'activité et également par des demandes d'assurances cyber, aujourd'hui peu développées dans le cadre d'entreprises de taille moyenne”
— Philippe Cotelle, risk manager d'Airbus Defence & Space
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine