Accueil / Actualités / Innovation / La technologie Rovolution de TGW reçoit le prix autrichien de la robotique 2018

Innovation

La technologie Rovolution de TGW reçoit le prix autrichien de la robotique 2018

27.11.2018 • 09h50
|
A_1

TGW | Harald Schröpf, Markus Gusenbauer et Maximilian Beinhofer (TGW)

Le 24 octobre 2018, le jury a désigné TGW avec sa solution robotique intralogistique comme le lauréat 2018 dans la catégorie Business.

Dévoilée en mars dernier lors du salon LogiMat, la solution Rovolution du groupe autrichien spécialiste de l'intralogistique TGW est un bras de préparation de commandes robotisé, capable d'effectuer du picking à la pièce unitaire grâce à un système préhenseur intelligent. Une innovation qui vient d'être récompensée par le Prix autrichien de la robotique 2018, dans la catégorie Business. « C'est une confirmation fantastique de notre travail. Les réactions positives de nos clients ainsi qu'un grand nombre de demandes de clients potentiels sont la preuve que nous sommes à l'écoute de l'industrie », s'est félicité Harald Schröpf, CEO du groupe TGW Logistics.

 

Se basant sur des recherches en robotique cognitive, en machine learning et en reconnaissance d'images, Rovolution opère de manière autonome, pour travailler sans interruption 24h/24. Ses atouts ? Une performance maximale, avec des processus autonomes qui corrigent chaque évènement inattendu, ainsi qu'une flexibilité importante, avec une capacité d'adaptation à une grande variété d'articles et de types d'emballages. « Les performances du système sont nettement supérieures à celles des robots à bras articulés classiques et s'intègrent parfaitement dans l’univers des systèmes TGW, explique Harald Schröpf. Les commandes déjà enregistrées ainsi que l'intérêt toujours élevé des clients potentiels sont la preuve que le marché attendait une solution telle que celle que nous proposons aujourd'hui ».

BUZZ LOG
“La “financiarisation” de la supply chain suppose que les supply chain managers aient une culture financière, mais également que les financiers puissent échanger avec eux et s’intéresser aux conséquences financières de la supply chain”
— Laurent Livolsi, maître de conférences en sciences de gestion
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine