Accueil / Actualités / Éditeurs / Petit Bateau optimise le pilotage de sa supply chain avec e-SCM

Éditeurs

Petit Bateau optimise le pilotage de sa supply chain avec e-SCM

26.11.2019 • 14h50
|
A_1

Petit Bateau

Petit Bateau avait opté en 2014 pour le portail fournisseurs e-SCM édité par Belharra Numérique, afin d'absorber sa croissance et de disposer d'un référentiel commun partagé par tous les acteurs de sa supply chain textile. La marque évolue aujourd'hui vers la version 8 de la solution.

En 2014, face à une croissance de son activité et de ses volumes de production, la marque française de vêtements et de sous-vêtements Petit Bateau était à la recherche d'un outil collaboratif facilitant le partage d’informations entre toutes les parties prenantes de sa production. L'entreprise opte alors pour le portail fournisseurs s-SCM édité par Belharra Numérique et dédié à l’industrie du luxe et de la mode en général. Interfacé à l'ERP, la solution permet à Petit Bateau d'absorber l'augmentation de son activité et de gagner en réactivité au niveau du suivi Qualité ainsi que dans la mise à jour du planning des réceptions tout en optimisant le temps de travail et en offrant une meilleure traçabilité des produits finis. Un outil également facilitant pour les fournisseurs leur donnant la possibilité de gérer leurs commandes au regard des procédures qualité et des exigences logistiques de la marque. « e-SCM est un outil qui permet désormais de parler le même langage avec l’ensemble de nos partenaires », explique Christophe Jeanny, approvisionneur Petit Bateau.

 

Une montée vers la version 8

En 2019, le partenariat se poursuit, Petit Bateau étant le premier à bénéficier des dernières innovations de la version 8 e-SCM, sortie en octobre 2019 et présentée lors du salon Supply Chain Event 2019. De nouvelles fonctionnalités offrant un tableau de bord graphique et personnalisable pour une vision à 360° adapté aux préoccupations de l'entreprise. Le module Qualité apporte de son côté une configuration et un pilotage plus fins des contrôles visant à collecter les informations concernant la traçabilité des productions tout en répondant aux exigences de traçabilité RSE attestant de la conformité des produits selon les engagements des marques. Quant au module Transport, il profite d'une nouvelle fonction algorithmique d’aide à la décision, offrant une assistance pour rationaliser, selon les besoins réels de l’entrepôt, la répartition entre le transport maritime et aérien . Objectifs visés : une montée en efficacité accompagnée d'une diminution des coûts et du bilan carbone des approvisionnements.

 

Cette version 8 propose en outre un modèle économique particulier, amenant e-SCM,  dès que la production est contrôlée conforme, à générer des étiquettes colis et la packing list afin d'activer l’acheminement selon le mode de transport validé, facturant les utilisateurs, qu'ils soient internes ou externes, en fonction du volume annuel d’étiquettes colis généré. « Ce principe innovant supprime l’investissement logiciel. L’entreprise ne paye e-SCM qu’à la hauteur de son utilisation réelle, ce qui valorise directement les apports en productivité et en qualité de suivi », conclut l'éditeur.

 

.

BUZZ LOG
“L’éco-conception doit améliorer toutes les facettes de l’emballage : sa fonction vendeuse, pratique, logistique, de service et de conservation du produit tout en ayant un meilleur impact environnemental”
— Fabrice Peltier, designer en éco-conception
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine