Accueil / Actualités / Éditeurs / La plateforme collaborative supply chain E2open présente ses ambitions

Éditeurs

La plateforme collaborative supply chain E2open présente ses ambitions

06.12.2019 • 09h55
|
A_1

E2open | David Strauss, director customer solutions d'E2open

L’éditeur américain E2open profitait du Supply Chain Event pour présenter, avec David Strauss, son director customer solutions, sa plateforme basée dans le cloud, ses domaines d’application et sa vision d’avenir.

Si elle était encore peu connue dans l’Hexagone il y a encore un an, la plateforme cloud d’applications supply chain E2open y est pourtant déjà bien représentée, comptant des clients importants (L’Oréal, Michelin, Air France ou encore Orange). Et elle entend bien poursuivre dans cette voie, notamment depuis la finalisation du rachat de l’éditeur de solutions de gestion du commerce international Amber Road en juillet dernier. Une acquisition portant, avec celle du fournisseur de logiciels et de réseaux pour le transport Inttra en novembre 2018, à sept le nombre d’opérations de croissance externe menées ces trois dernières années par la plateforme E2open, « un nom signifiant ''entreprise to open'', pour ouvrir la société au monde extérieur de la supply chain », indique David Strauss, son director customer solutions.


Un plateforme unique de pilotage des supply chain

Dès sa naissance en 2001, l’éditeur américain E2open (constitué d’un consortium de fabricants de produits high-tech), ambitionne d’être une plateforme unique de pilotage des supply chain, reposant sur le partage des données pour répondre à une situation de plus en plus complexe : « Aujourd’hui, les supply chain sont externalisées, fragmentées et les informations intégrées dans différents systèmes font perdre en visibilité. C’est le prix de l’outsourcing, poursuit David Strauss. Il en résulte des problèmes d’harmonisation des données et des interfaces asynchrones ». Pour résoudre cet enjeu d’orchestration de la supply chain, quatre piliers sont nécessaires : « Un réseau commun, une synchronisation et une harmonisation des données, des applications connectées dirigées par l’IA, et enfin une expérience utilisateur unique ». Une combinaison de facteurs qu’E2open, dotée de son propre cloud et de son propre data center, traduit à l’intérieur d’« une plateforme unique, flexible et connectée », répondant de bout en bout aux besoins opérationnels de clients du monde entier comme Bosch, Caterpillar, Canon, Panasonic, Pepsico, Boeing ou encore Toshiba. Au total, l'ensemble des marques présentes sur la plateforme traitent plus de 8 milliards de transactions commerciales annuelles.


Basée sur l’IA et l’apprentissage automatique

S’adressant à de nombreux secteurs (high-tech, automobile, biens de consommation, aérospatiale et défense, fabrication industrielle, pétrole et gaz, pharmaceutique ou encore opérateurs télécoms), l’ensemble des applications de la plateforme cloud couvre un large spectre allant de la gestion du marketing et des opérations de distribution omnicanal, à la prévision de la demande et planification des ventes – le terme « Demand Sensing » ayant été inventé par Terra Technology, acquise par E2Open en 2016 -, au management de la production et de la supply chain, jusqu’à la gestion du commerce international (import/ export, droits de douane et taxes…) et du transport maritime (avec une couverture de 30 % du fret maritime mondial). Côté logisticiens et transporteurs, E2open compte déjà de grands noms tels que Geodis, DHL, Maersk, Ceva ou encore DB Schenker. « Nous avons également l’écosystème de la douane apporté par Amber Road dans 170 pays qui est venu renforcer notre portefeuille Global Trade and Logistics », détaille David Strauss. Au final, une offre complète destinée à créer de la valeur aux clients avec un ROI « important et quantifiable ». Exemple avec l’indice de précision de la prévision apporté par le Demand Sensing : « Il permet de réduire l’erreur de forecast de 35 % ».


Basée sur des technologies d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique, la plateforme offre aux entreprises une gestion des données en temps réel visant des prises de décisions plus pertinentes. Et elle s’interface avec les systèmes déjà en place : « Nos solutions travaillent toujours en orchestration avec l’ERP ou encore le TMS du client. L’outil de ce dernier peut être intégré sur la plateforme ouverte qui va venir supporter une transformation de la supply chain en respectant les architectures existantes ». En moyenne, entre deux et quatre applications sont mises en œuvre chez les clients E2open - aucun à ce jour ne s’étant doté de l’ensemble des solutions offertes par la plateforme : « En général, les clients viennent vers nous avec un problème particulier et sont amenés à ajouter des briques au fur et à mesure ». Une situation conduisant actuellement E2open à se concentrer sur ses utilisateurs existants en leur proposant d'élargir leurs applications sur la plateforme. Cette dernière devrait-elle encore voir son offre s'élargir à l'avenir avec de nouveaux rachats ? « Nous allons prendre le temps d’intégrer Amber Road mais cela m’étonnerait qu’il n’y ait pas une nouvelle acquisition dans les cinq ans si l’on veut pénétrer une nouvelle industrie ou une nouvelle région », conclut David Strauss.

 

BUZZ LOG
“Il faut aller vers le ré-engineering permanent des organisations logistiques, avec une re-conception permanente des réseaux, des méthodes et des savoirs faire”
— Phillippe-Pierre Dornier, président de Newton.Vaureal Consulting
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine