Accueil / Actualités / Éditeurs / Ivanti Wavelink rachète la plateforme numérique IIoT de Wiio

Éditeurs

Ivanti Wavelink rachète la plateforme numérique IIoT de Wiio

04.08.2021 • 11h37
|
A_1

Ivanti Wavelink

Ivanti Wavelink va ajouter la technologie d’Internet des objets pour l'industrie Iriis de Wiio à son offre afin d’améliorer l'automatisation de ses clients du secteur de la supply chain. Brandon Black, vice-président et general manager de Ivanti Wavelink, nous explique les raisons de ce rachat.

L’éditeur de logiciels Ivanti Wavelink, division supply chain de la société américaine Ivanti, acquiert Iriis, plateforme d'Industrial IoT pour l'automatisation et la collecte de données de l’entreprise française d’innovation technologique Wiio. La solution va permettre aux clients d’Ivanti Wavelink d’automatiser en toute sécurité leurs chaînes d'approvisionnement. Comme le précise Fabien Dupuis, PDG de Wiio, « la puissance de la plateforme IIoT, combinée à Ivanti Neurons, permettra aux entreprises de moderniser leurs opérations, rapidement et de façon transparente, tout en limitant les risques de fuites de données. Grâce à des informations en temps réel utiles et provenant de leurs opérations le long de la chaîne d'approvisionnement, associées à une analyse prédictive, les clients pourront améliorer leurs performances en intégrant des capteurs IIoT et des technologies d'automatisation ».


Une technologie destinée aux entrepôts de dernière génération

La plateforme IIoT achetée par Ivanti Wavelink trouve sa place dans les entrepôts digitalisés et automatisés où l’on utilise des convoyeurs intelligents, des capteurs, des caméras, des robots ou tout autre périphérique à la pointe de la technologie. Elle permet d’interconnecter aisément des applications avec les systèmes modernes, de manière moins onéreuse et plus sécurisée. La solution fournit également aux clients des informations en temps réel sur l'état de leurs équipements, repère et corrige les vulnérabilités, et permet de collecter des données dans le cadre d’une stratégie Blockchain.

 

 

Trois questions à Brandon Black, vice-président et general manager de Ivanti Wavelink : 

Pourquoi faire cette acquisition de la solution IIoT de Wiio ?
Nous voulons continuer à étoffer notre gamme de solutions, pour tous les business et en particulier la supply chain qui représente une part importante de notre activité. Acquérir des produits et des technologies nous permet de nous ouvrir vers des besoins adjacents à ceux que nous traitons déjà. C’est le cas aujourd’hui avec la solution IIoT de Wiio, qui est un de nos partenaires stratégiques en France depuis plusieurs années. Dans nos échanges avec eux, nous avons appris qu’ils travaillaient sur cette plateforme dédiée à l’orchestration de l’automatisation des opérations dans la supply chain, et que celle-ci avait été conçue pour s’intégrer avec des produits du portfolio de Ivanti Wavelink. Cela a fait ressortir des synergies et un désir de pousser cette solution à un niveau mondial, nous amenant aujourd’hui l’acquisition de cette technologie. Elle sera amenée au marché sous la bannière d’Ivanti Wavelink, et sera distribuée en France par tous ses revendeurs intégrateurs, dont Wiio.

 

Que va permettre cette plateforme à vos clients ?
Ce qui est important pour n’importe quelle organisation industrielle, ce sont les conditions de travail pour ses équipes, pour atteindre plus de productivité en traitant différemment et mieux les tâches répétitives. Cette plateforme va permettre d’orchestrer la mise en place de l’automatisation d’une multitude d’équipements installés dans l’ensemble des organisations : machines, capteurs, etc. Et elle pourra s’intégrer dans notre solution Neurons, outil SaaS qui offre plus de visibilité sur les opérations. Cela nous permettra de proposer des offres packagées à nos clients, basées autour de leurs cas métiers, simples et rapides à déployer.

 

Quelles sont les prochaines étapes pour le déploiement de IIoT ?
Il nous reste encore quelques éléments à calibrer avec Wiio, mais nous visons une finalisation dans les trois prochains mois. Le lancement de l’application sur le marché est donc envisagé pour le quatrième trimestre 2021. EV

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine