Accueil / Actualités / Innovation / Hub Vrac, le projet de réduction des emballages du vrac, fait ses preuves

Innovation

Hub Vrac, le projet de réduction des emballages du vrac, fait ses preuves

01.09.2021 • 11h00
|
A_1

Réseau Vrac

Réseau Vrac, WeBulk et Petrel démontrent la pertinence d'un projet commun de diminution des déchets d'emballages de produits vrac baptisé Hub Vrac. Si le système affiche un bilan environnemental positif, il reste à démontrer sa viabilité économique.

Après cinq mois d'expérimentation en Ile-de-France, l’association interprofessionnelle Réseau Vrac, la marketplace WeBulk et l'expert en gestion circulaire Petrel, révèlent que leur nouvelle plateforme Hub Vrac de nettoyage, reconditionnement et réemploi des emballages de produits vrac fonctionne. Il s'agit d'un concept mutualisable et modulaire à l’échelle régionale intervenant en amont dans la filière vrac pour réduire les déchets d'emballages en utilisant des bacs réutilisables. Le projet va dans le sens de la protection de l'environnement, d'autant que les déchets d'emballages jetables ne correspondent pas à la philosophie du commerce vrac.
Trois principales questions sont à l'origine de l'expérimentation : les bacs réutilisables seront-ils robustes ?, le bilan carbone va-t-il augmenter en raison du transport des bacs ?, et enfin la consommation d'eau va-t-elle augmenter à cause de la phase de nettoyage des bacs ? À l'issue de l'expérimentation, l'analyse des données du pilote a permis de répondre positivement à ces interrogations, dévoilant une réelle plus-value environnementale : la casse produit est plus faible avec les bacs réutilisables qu’avec les emballages jetables traditionnels, les émissions de CO2 ont été diminuées de 0,5 kg par rapport à un système de livraison directe avec emballages jetables, 50 kg d’emballages jetables ont pu être évités grâce à 161 bacs réutilisables, et, au niveau du lavage, le retour est « très positif » d'après le compte rendu du centre de nettoyage Pandobac. « Nous avons pu valider l’avantage écologique du contenant réemployable dès 7 cycles d’utilisation », déclare Hugues Pelletier, fondateur de Petrel.


Résoudre le problème de viabilité économique

Au niveau économique, les résultats du projet HubVrac s'avèrent mitigés. Pour que le modèle devienne rentable, il faudrait nécessairement additionner un coût supplémentaire au tarif d’achat du produit, ce qui n'est pas accepté par les commerçants, lesquels refusent de faire porter l’effort écologique sur le consommateur. La seule solution serait alors de passer à une plus grande échelle. La massification des volumes permettrait d’optimiser les postes de dépenses et ainsi d’obtenir un coût par cycle et par bac acceptable. Réseau Vrac, WeBulk et Petrel espèrent que des collectivités territoriales et des structures comme l’Ademe, Léko ou Citeo pourraient les aider financièrement à généraliser des plateformes à grande échelle.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine