Accueil / Actualités / Immobilier / P3 Logistic Parks signe avec Viapost à Montpellier et poursuit son développement

Immobilier

P3 Logistic Parks signe avec Viapost à Montpellier et poursuit son développement

16.09.2021 • 09h24
|
A_1

P3 Logistic Parks | Le nouveau site de Saint-Aunès (34)

Spécialiste de la logistique, de la maintenance industrielle et du transport, P3 Logistic Parks a dévoilé à l’occasion du salon SITL l’installation de Viapost sur un entrepôt à Saint-Aunès (34). L’occasion de faire le point avec Christophe Chauvard, managing director France, sur les projets de l’entreprise.

« Un vrai succès pour un projet compliqué ». Voilà comment Christophe Chauvard, managing director France de P3 Logistic Parks décrit l’installation de Viapost au sein du centre logistique de Saint-Aunès (34), près de Montpellier, sur une surface de 31 388 m². Une plateforme qui était historiquement celui du groupe Orchestra, et dont la sortie, suite à ses difficultés financières, a été accompagnée par les équipes de P3. « Ce bâtiment est un investissement réalisé par P3 fin 2018. Nous avons pu aiguiller notre ancien locataire dans l’intérêt de notre business, mais aussi avec un volet social vertueux, car le groupe La Poste a pu reprendre une partie des employés du site Orchestra. Vis-à-vis de l’agglomération, la présence d’un acteur français comme Viapost est également très positive », détaille Christophe Chauvard. Un actif avantageux pour Viapost dans une zone sous tension en termes de surfaces, avec des développements compliqués par le manque de terrains et les contraintes environnementales.

 

Des sites industriels repensés

Pour P3 Logistic Parks, cette installation poursuit la tendance de croissance vertueuse que connaît l’entreprise, affichant un taux d’occupation de 100 % en France et de nombreux projets. « Notre stratégie est multiple. Tout d’abord des acquisitions, rendues plus complexes ces derniers temps de par la compression des taux suite à l’arrivée de nouveaux investisseurs dans le secteur, mais qui s’est traduite par quelques beaux projets récemment ». C’est le cas d’un rachat au groupe Idec d’un bâtiment de 36 000 m² à Fos-sur-Mer (13) réalisé cette année. P3 Logistic Parks poursuit également des projets en VEFA en compagnie de promoteurs, avec des sites lancés en blanc. « Nous travaillons également au redéveloppement de friches, et nous avons trois projets en cours. Un premier à Seclin (59) d’un ancien bâtiment industriel, qui a déjà un permis et une ICPE, pour redévelopper 23 000 m² d’activité logistique, au cœur de l’agglomération lilloise. Le projet débutera bientôt, sa phase de démolition et sa construction suivront en 2022. Nous avons déjà remarqué l’intérêt fort des acteurs à son encontre. Le deuxième site se situe sur la zone d’Haropa à Rouen, où nous avons gagné un appel à candidature il y a quelques années, et où nous allons communiquer sur un premier preneur dans les semaines à venir. Nous allons également annoncer prochainement un premier terrain le long de l’A26 et la nationale 2, sur la zone d’activité du Griffon à Laon (02), pour développer un parc logistique, avec un bâtiment cross-docking de 100 000 m², et d’autres bâtiments à valeur ajoutée, potentiellement avec du Seveso ou du froid », détaille Christophe Chauvard. Cette approche de réinvestissement de sites industriels est cruciale pour P3, qui souhaite ainsi proposer des actifs stratégiques dans un contexte de raréfaction du foncier.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine