Accueil / Actualités / Prestataires / ManoMano externalise la gestion de sa nouvelle plateforme auprès d'ID Logistics

Prestataires

ManoMano externalise la gestion de sa nouvelle plateforme auprès d'ID Logistics

23.09.2021 • 12h05
|
A_1

ID Logistics

ID Logistics a été chargé par l'enseigne de e-commerce ManoMano de la gestion et de l'équipement de son nouveau site national de Châtres (77). Le prestataire a installé des technologies améliorant la productivité et la sécurité du personnel.

ManoMano, e-commerçant spécialisé dans le bricolage et la maison/jardin, a sélectionné le prestataire ID Logistics pour gérer sa dernière plateforme nationale ouverte à Châtres, en Seine-et-Marne. Un contrat d'externalisation a été signé pour une durée de trois ans entre les deux parties. D'une surface de 36 000 m², le site qui a démarré mi-septembre gère actuellement 37 000 emplacements, mais face à la croissance de l'activité, ManoMano prévoit une gestion de 49 000 emplacements en mars 2022, puis de 109 000 dans un an. L'effectif va croître en conséquence, passant de 91 collaborateurs à 110 en 2022, puis 210 en 2023. C'est pour sa maîtrise des process e-commerce que l'enseigne a choisi ID Logistics afin d'être bien accompagnée dans cette montée en puissance. Le prestataire se chargera notamment de former les opérateurs aux bonnes pratiques du e-commerce.


Technologie et sécurité

Le bâtiment de Châtres est organisé selon quatre typologies de rangement basées sur la taille des produits et se caractérise par des allées étroites permettant d'augmenter les capacité de stockage. En moins de quatre mois, ID Logistics a réussi à déployer à l'intérieur des technologies améliorant la productivité tels que le logiciel InfoLog WMS, la technique de fiabilisation des préparations de commandes « Pick to Graphic », et un système de pilotage journalier débouchant sur de meilleures performances.
Le coté sécuritaire du site n'a pas été oublié par ID Logistics. L'entreprise a installé des postes de travail ergonomiques à hauteur adaptée et équipés d'un module « put to light », des chariots à mât rétractable dotés de lasers de visée, ainsi qu'une « Blue Light » sur chaque machine pour prévenir tout collaborateur du recul de l'engin.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine