Accueil / Actualités / Transversal / Étude Coupa : les entreprises regrettent l'insuffisance des données supply chain pour être conformes aux exigences ESG

Transversal

Étude Coupa : les entreprises regrettent l'insuffisance des données supply chain pour être conformes aux exigences ESG

12.04.2022 • 10h41
|
A_1

Coupa

Coupa publie le résultat d'une enquête indiquant que les entreprises sont motivées pour mener des projets environnementaux, sociaux et de gouvernance, mais la plupart pointe le manque de données supply chain et réclament plus de transparence vis-à-vis de leurs fournisseurs.

Dans une récente étude internationale réalisée auprès de 800 dirigeants, Coupa, plateforme de Business Spend Management (BSM), met en lumière le fait que le manque de données fiables concernant la supply chain empêche le développement des projets environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) des entreprises. Pourtant, celles-ci sont nombreuses à vouloir se développer durablement, par exemple en renforçant l'efficacité énergétique pour 94 % d'entre-elles, en améliorant la diversité de la supply chain (91 %), en éliminant l'esclavage moderne (90 %), ou encore en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et la déforestation (87 %). « Même avec toute la volonté du monde, aucune entreprise ne peut réaliser tous ses objectifs ESG et avoir un réel impact si celle-ci ne dispose pas de données précises et immédiates leur permettant de prendre des décisions », explique Ronan Kerouedan, senior vice-président global value solutions consulting au sein de Coupa.

 

« Avoir de la visibilité et de la donnée de qualité »

Selon l'étude, 95 % des entreprises estiment qu'il faut avoir des données précises sur leurs fournisseurs pour pouvoir déterminer les risques ESG qu’ils pourraient représenter, or 74 % considèrent que leurs solutions actuelles sont insuffisantes pour évaluer la conformité ESG des fournisseurs directs et indirects. De même, la grande majorité des entreprises (94 %) voudraient accélérer les réponses face aux perturbations extérieures, mais 72 % n'ont pas accès aux données pouvant offrir une agilité adéquate. Elles ont même affirmé qu'il leur faudrait des semaines, si ce n'est des mois, pour trouver de nouveaux fournisseurs conformes aux normes ESG. « La majorité des entreprises a lancé son programme de réduction des émissions de CO₂. Parmi l’ensemble des émissions d’une entreprise, la Supply Chain et les Achats, représentent la forte majorité mais aussi la plus forte complexité en termes de visibilité comme le montre l’étude », analyse Filipe Torregrosa, head of procurement Practice & Operations performance strategy chez KPMG. « Pour qu’un vrai changement s’opère il faut passer par une action globalisée s’attaquant à l’ensemble de la supply chain. Cela demande d’avoir de la visibilité et de la donnée de qualité afin de cibler les bonnes actions qui permettront d’avoir un impact durable ».


Pour plus de partage de données dans le secteur de la supply chain

Selon l'enquête de Coupa, les entreprises souhaiteraient davantage de partage de données ESG (97 %), ainsi qu'une grande collaboration dans le domaine de la supply chain avec leurs fournisseurs (96 %). « Les entreprises ont raison de faire de l'ESG une priorité et d'optimiser leurs supply chain pour devenir plus durables. Bien que beaucoup d'entre elles ne soient encore qu'au début de leur parcours et qu'elles avancent doucement vers leur objectif "net zéro", il est évident qu'un accès plus rapide aux informations sur les fournisseurs peut faciliter la planification de la supply chain et aider les entreprises à mieux réagir en cas de perturbation. Grâce à ce type de collaboration en matière de données, les organisations peuvent faire, en toute confiance, des choix qui réduisent les coûts, l’empreinte carbone, et autres types de risques », affirme Steve Banker, vice-président supply chain services chez ARC Advisory Group. 63 % des entreprises interrogées envisagent d'investir dans de nouvelles technologies leur permettant d'atteindre les objectifs ESG. « Si celles-ci veulent vraiment renforcer leur stratégie ESG et leurs objectifs Corporate, elles ont besoin de technologies qui assurent la transparence. En effet, au-delà du simple reporting, ces technologies permettent aux acheteurs et aux fournisseurs de collaborer et d'échanger des données entre elles pour une cause commune », commente Ronan Kerouedan.

 

Télécharger le rapport de Coupa : "Comment gérer les risques ESG dans la supply chain ?"

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine