Accueil / Actualités / Innovation / B2A Technology propose une nouvelle solution automatisée de préparation de commandes

Innovation

B2A Technology propose une nouvelle solution automatisée de préparation de commandes

06.11.2018 • 10h16
|
A_1

B2A Technology

Six mois après son lancement, B2A Technology présente une solution de préparation de commandes automatisée pour gagner en performance et en mètres carrés.

Un semestre après le rapprochement d'Alstef et BA Systèmes pour créer B2A Technology, le fournisseur de solutions intralogistiques intelligentes annonce l’enrichissement de son offre avec une solution de préparation de commandes basée sur la technologie AGV. Dans un contexte où les industries nécessitent toujours plus d’interconnexion et de flexibilité et face aux besoins grandissant en colisage hétérogène, B2A Technology propose ainsi une solution reposant sur des robots rapides et compacts venus remplacer les convoyeurs traditionnels, amenant à un gain de 20 % de surface au sol et participant à l’optimisation de la préparation de commandes pour tous les secteurs industriels (agro-alimentaire, embouteillage, etc.).

 

Concrètement, le système d'AGV LoadStar, capable d'évoluer avec les besoins, est destiné à transporter des palettes (jusqu'à 1 400 kg) à l’unité via son plateau de levage. Plusieurs îlots de préparation de commandes à la couche ou au colis, automatiques ou manuels sont desservis par ces nouveaux robots mobiles, depuis plusieurs sources d’entrée/sortie de charges : stockage par transstockeur, réception, sortie de production, etc. Une fois constituées, les palettes sont amenées par les AGV vers les différentes zones de cerclage, filmage, étiquetage et expéditions, s’appuyant sur les technologies d’Alstef. La gestion d'énergie de LoadStar, qui dispose d’un système de batterie de technologie lithium-ion, est d'autre part optimisée avec le système Opportunity Charging adaptant les cycles de charge des batteries en fonction de l’utilisation et du taux d’engagement des AGV.

BUZZ LOG
“Les directions générales constatent parfois un accroissement de leurs charges logistiques mais ne mesurent pas forcément l’origine des coûts additionnels, souvent liés à une amélioration de la qualité de service. Les organisations supply chain modernes, pour être performantes, ont besoin d’investissements importants.”
— Jean-Michel Guarneri, président de l’Aslog
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine