Accueil / Actualités / Transversal / France Logistique propose 7 axes de relance de la filière

Transversal

France Logistique propose 7 axes de relance de la filière

27.04.2020 • 10h45
|
A_1

photo créé par onlyyouqj - fr.freepik.com

Pour accompagner les acteurs de la chaîne logistique française dans la période post crise sanitaire, l'association France Logistique définit 7 propositions de relance qu'elle soumet aux pouvoirs publics.

L'association France Logistique, créée début 2020 et rassemblant l'ensemble de l'écosystème de la filière logistique française (organisations professionnelles et entreprises du secteur), sous la présidence d'Anne-Marie Idrac, a élaboré  un plan de reprise. Ce dernier compte 7 propositions immédiates pour aider le secteur à se relancer et accompagner la reprise de l'économie, après avoir démontré son rôle essentiel pendant la crise sanitaire. Le document, fruit d'un travail mené par l’ensemble des membres fondateurs de l’association (Afilog, Aslog, AUTF, FNTR, OTRE, Union TLF)  a été remis aux pouvoirs publics jeudi 23 avril dernier.

 

De nouveaux axes pour la logistique

« La crise du Covid-19 a mis en lumière auprès du grand public et du Gouvernement le rôle fondamental exercé par la filière logistique dans l’approvisionnement quotidien des Français. Au-delà de ce rôle, la filière est au service de l’ensemble des acteurs économiques qui doivent pouvoir compter sur elle pour la relance de leur activité. Ses entreprises ont encaissé un choc d’une violence inédite et sont très fragilisées par la crise. Afin que la filière logistique soit au rendez-vous de la relance de l’activité économique du pays, elle doit être soutenue et accompagnée », explique le communiqué de France Logistique daté du 24 avril dernier et décrivant les 7 axes de relance :

- Préserver à court terme la trésorerie des entreprises de la chaîne logistique,
- Renforcer la capacité d’adaptation de la chaîne logistique aux besoins des entreprises dans la période de relance,
- Favoriser les activités de transit de nos ports et sécuriser leur fonctionnement,
- Reconquérir nos approvisionnements aériens,
- Permettre au fret ferroviaire et fluvial de jouer pleinement leur rôle,
- Favoriser l’optimisation de la distribution urbaine et réduire son empreinte carbone,
- Encourager la construction d’entrepôts sur le sol national pour accroître notre indépendance logistique.

 

L'association demande également à ce qu'un Cilog (Comité interministériel de la Logistique) soit rapidement tenu, sous la présidence du Premier ministre, Edouard Philippe, comme il s’y était engagé.

BUZZ LOG
“Les entreprises ont tendance à considérer leur supply chain comme un levier et à oublier que certains modes de fonctionnement avec les clients et des fournisseurs peuvent également être créateurs de valeur”
— Elisabeth Auzanneu, associée chez Diagma
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine