Accueil / Actualités / Transversal / À l’heure du Covid-19 : bilan d’étape #5

Transversal

À l’heure du Covid-19 : bilan d’étape #5

28.05.2020 • 10h00
A_1

Rhenus Logistics

Interrogés durant le confinement, divers acteurs de la supply chain ont témoigné sur le site de Voxlog de la manière dont ils se sont mobilisés et réorganisés durant cette période complexe. Après plusieurs mois de crise, ils évoquent désormais leur vision de la reprise. Aujourd'hui, la parole est donnée à Rhenus Logistics France, XPO Logistics, Star Service et Element Logic.

Laurent Schuster, président de Rhenus Logistics France :

Depuis le début de la pandémie, la priorité du groupe Rhenus a été de garantir la sécurité sanitaire de nos employés et de traiter les volumes de nos clients. Pour cela, toutes les entités, sur 750 sites au niveau mondial, ont mis en place des mesures de précaution qui ont permis le bon déroulement des opérations pour garantir l'intégrité des chaînes d'approvisionnement de nos clients. Avec une présence opérationnelle du groupe dans plus de cinquante pays, nous avons profité de cette crise mondiale pour renforcer notre coopération internationale au profit de nos clients. Nous avons dû nous adapter à des situations très diverses, allant de l'arrêt de certaines opérations logistiques au doublement du volume d'autres activités, très sollicitées pendant la crise, en particulier dans le secteur de la santé. En partenariat avec d'autres entités du groupe, nous avons été en mesure d'acheminer près de 20 millions de masques chirurgicaux entre la Chine et la France en quelques semaines, pour ne citer qu'un exemple. Notre organisation en clusters régionaux sur le territoire français et la diversité de nos compétences internes nous a également apporté une grande flexibilité.


Avec nos clients, nous travaillons déjà depuis plusieurs semaines au redémarrage de leur activité et à l'adaptation de nos prestations à la nouvelle situation économique et sanitaire. Rhenus a démontré sa solidité pendant cette crise, grâce à l’engagement de ses collaborateurs et à la robustesse de ses process. Nous en ressortons renforcés et sommes prêts à relever les défis de la supply chain pour la période post-crise.

 

 

Bernard Wehbe, directeur général supply chain France et Suisse de XPO Logistics :

Au cours de la crise, nous avons observé des augmentations de volumes significatives sur l’ensemble des sites de distribution alimentaire chez XPO Logistics (jusqu’à + 40 %). Les sites que nous opérons pour des clients dans le secteur du e-commerce généralistes enregistrent des augmentations d’environ 10 %. D’autres sites ont en revanche enregistré une baisse significative de leur activité.

 

Par ailleurs, l’augmentation des volumes du e-commerce, l’un des moteurs de notre croissance, et le retour à la normale en Chine avec l’arrivée de nouveaux conteneurs, ont contribué au maintien d’une activité satisfaisante même au plus fort de la crise. Nous avons aussi dû trouver plus de 100 000 m² de stockage supplémentaire pour nos clients afin de leur permettre de stocker les marchandises qu’ils ne pouvaient pas vendre.


Nous avons fait, et faisons encore, face à une situation exceptionnelle dans laquelle la chaîne logistique a été déterminante pour garantir la continuité des approvisionnements. Notre priorité a toujours été d’assurer une continuité de service pour servir au mieux nos clients. Si certains projets d’ouverture ou d’agrandissement de sites logistiques ont été suspendus pendant la crise, nous savons que ceux-ci reprendront une fois la situation revenue à la normale. Nous travaillons d’ailleurs déjà avec certains clients sur des plans de retour à une activité plus normale.


Dans le contexte actuel, et en excluant la survenance de nouvelles mesures contraignantes, nous prévoyons une reprise de l’activité à 80 % voire 90 % du niveau habituel en juin, en nous basant sur les prévisions de ventes de la base moyenne de nos clients.

A_2
Star Service

Renaud Amory, directeur général du groupe Star Service :

En tant qu’acteur de la logistique du dernier kilomètre, nous avons dû être agiles, réactifs et nous adapter rapidement aux fluctuations d’activités provoquées par la crise. Cela ne s’est pas fait sans sacrifices. Il a fallu redoubler d’efforts afin de maintenir les activités de Star Service, assurer la sécurité de nos collaborateurs et répondre aux besoins de chacun de nos clients. L’incroyable mobilisation de nos collaborateurs nous a permis de faire face, de nous battre et d’assurer notre rôle stratégique dans cette crise. Nous avons créé une nouvelle organisation, de nouveaux process, de nouveaux outils en un temps record. Notre cellule de crise et le télétravail ont été mis en place dès le début de cette période tout comme la distribution d’équipements de protection individuels et la livraison sans contact. Nous avons également développé des outils digitaux pour assurer la continuité de nos recrutements. Nous avons mis en place des investissements, des mesures sanitaires et des moyens humains à la hauteur de cette crise. Une chose est sûre, nous en ressortirons plus forts, plus unis et plus solidaires.

 

 Notre vision à court-terme ? Maintenir la promesse client et notre qualité de service tout en assurant la sécurité de nos collaborateurs et des clients. Nous devons également anticiper et nous préparer à une éventuelle nouvelle période de confinement. Il faut aller encore plus loin : le monde post-Covid sera différent et notre organisation le sera aussi. Nous sommes en ordre de bataille pour repenser nos modes d’organisation, travailler différemment, main dans la main avec nos clients pour la satisfaction du client final. Plus que jamais, nous allons innover, anticiper, revoir nos process et nous adapter à ce nouveau monde.

 

 

 

 

Isabelle Bion, directrice générale d’Element Logic France :

La crise du Covid-19 va changer fondamentalement notre façon de travailler avec nos clients, notamment en utilisant de plus en plus la vidéo-conférence. Nous travaillons également sur des projets de plateformes digitales 3D, par exemple pour organiser des salons virtuels. Nous voulons montrer à nos clients que nous sommes capables de travailler, même à distance.

 

Cette crise sanitaire nous impacte à court terme, car nous ne pouvons pas avancer de façon optimum sur nos dossiers en cours. Plusieurs prises de décision client ont été repoussées ou suspendues, cela décale facturation et trésorerie. À moyen terme : il est possible que nous ayons un creux sur le second semestre 2020 car notre activité commerciale est ralentie. Je reste néanmoins optimiste pour le futur car de nouveaux projets se présentent. Sur le plus long terme : ce virus va renforcer la volonté des industriels de protéger leur système de production et d’optimiser leur supply chain. L’automatisation des entrepôts notamment est un parfait moyen pour lutter contre l’absentéisme lié au virus et la fermeture temporaire des sites. Nos solutions permettent de traiter automatiquement le flux des biens dans les entrepôts, ce qui veut dire moins de risque, plus de flexibilité et une agilité accrue. Le confinement lié au Covid-19 a également impacté de manière durable les ventes physiques, faisant de la vente en ligne, le moyen préféré de tout un chacun. Le secteur du e-commerce déjà florissant, explose actuellement et a des besoins forts en optimisation et en gestion d’entrepôt. Element Logic saura être un partenaire de choix pour accompagner les e-commerçants, et les industriels dans l’automatisation de leurs flux.

 

> Retrouvez les autres témoignages de notre rubrique À l'heure du Covid-19 publiés sur le site de Voxlog

BUZZ LOG
“Il y a un coût à maintenir vivantes des solutions de continuité, mais c’est un point fondamental pour que les plans soient efficaces. La résilience est un choix.”
— Antoine Millot, conseiller en risques d’entreprise chez FM Global Europe du Sud
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine