Accueil / Actualités / Transversal / Bretagne Supply Chain organise un colloque autour des nouveaux comportements des consommateurs

Transversal

Bretagne Supply Chain organise un colloque autour des nouveaux comportements des consommateurs

13.04.2021 • 09h10
|
A_1

Bretagne Supply Chain

Se déroulant en ligne le 15 avril 2021, la journée d’échanges « Nouveau consommateur, nouvelles supply chains » se concentrera sur les impacts des nouvelles tendances sur les chaînes d'approvisionnement. Le président de Bretagne Supply Chain, Serge Rambault, évoque les grands thèmes qui animeront cette journée.

Avec 130 adhérents, le cluster Bretagne Supply Chain a vocation à vulgariser la supply chain et aider ses utilisateurs – industriels, distributeurs, prestataires de services... – à appréhender les grands enjeux de la logistique et du transport. Une mission qui vise à éclairer certaines méconnaissances face aux réalités du secteur, alors même que le contexte pandémique fait prendre conscience de son importance. Parmi les actions menées par l’organisation, on trouve des visites d’entreprises afin de permettre l’échange d’expériences, mais aussi des colloques sur des sujets précis. Et le 15 avril 2021, c’est une journée d’échanges nommée « Nouveau consommateur, nouvelles supply chains » qui se tiendra en ligne, dédiée aux impacts des nouvelles tendances de consommation sur les supply chains, et dont le but est autant le partage d’informations que l’échange de bonnes pratiques avec ses pairs. Parmi les intervenants : C-Log, Dachser FranceRennes Métropole ou l'association Réseau Vrac.

 

Des changements de comportements durables

Un colloque virtuel qui sera évidemment marqué par le contexte sanitaire : « Les changements de comportements des consommateurs ont été accélérés par la pandémie et sont des modifications structurelles pour la supply chain qui vont s’accélérer dans un futur proche » estime Serge Rambault, président de Bretagne Supply Chain et également président de Le Roy Logistique. Celui-ci identifie trois grands sujets emblématiques pour la supply chain autour de ces évolutions. Tout d’abord, l’omnicanalité. Celle-ci se traduit non seulement par une évolution des formats de magasins (moins d’hypermarchés, plus de magasins de ville et une montée des drives et sites de collecte), mais aussi par un basculement d’une grande partie des flux en ligne. « Cela modifie les organisations logistiques car on ne livre pas un hypermarché comme on livre une vingtaine de drives », note Serge Rambault. Deuxième grand axe, celui de la logistique urbaine, face à des villes (et des consommateurs) qui s’organisent pour avoir de moins en moins de véhicules polluants dans leurs artères. « Cette logistique doit à la fois répondre à cette demande d’un transport de marchandises plus propre, mais aussi les besoins en hausse de livraisons jusque dans ces petits magasins de quartiers et chez les particuliers ». Enfin, troisième thème particulièrement évoqué en ce moment, celui d’une refonte globale des schémas d’approvisionnement afin d’éviter les pénuries. « En tant que président d’une entreprise prestataire de services en logistique et transport, je vois bien que nos clients, dans tous les secteurs, repensent leur logistique pour être moins dépendants de sourcing trop éloignés, et afin d’assurer une livraison constante dans un contexte de flux tendu », détaille Serge Rambault. Et face à tous ces changements, la digitalisation et l’intelligence artificielle vont également jouer leur rôle pour continuer à faire émerger de nouveaux services et besoins.

 

Présenter des opportunités

Avec ce colloque, Bretagne Supply Chain souhaite donc montrer ces changements à l’œuvre, mais pris en tant que terrains d'opportunités pour les entreprises : revalorisation des produits locaux, digitalisation des circuits courts, travail sur la réduction du gaspillage et des emballages, développement du vrac, refonte des points de livraison en centre-ville, etc. « Il y a un mouvement de fond pour aller vers des modèles RSE, avec des particuliers qui veulent consommer de manière plus saine, plus polluante... Ce sont des changements irréversibles qu’il faut bien prendre en compte, et c’est la raison pour laquelle nous organisons cette journée d’échanges », estime Serge Rambault. En espérant ainsi que, via le décryptage des sujets et problématiques du moment et la rencontre avec un réseau d’experts supply chain, les acteurs du secteur puissent relever les défis lancés par ces nouveaux consommateurs.

 

> Plus d'informations sur l'évènement "Nouveau consommateur, nouvelles supply chains" du 15 avril 2021.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine