Accueil / Actualités / Transversal / OCM : La plateforme omnicanal de Witron pour le réseau de distribution

Transversal

OCM : La plateforme omnicanal de Witron pour le réseau de distribution

17.05.2021 • 09h00 • contenu sponsorisé
A_1

Witron

Le distributeur alimentaire suédois Axfood a longtemps cherché une solution permettant de combiner la logistique des magasins et celle du e-commerce en un centre de distribution. La solution OCM de Witron a été le déclic pour les Scandinaves.

Non seulement le distributeur suédois construit un premier entrepôt omnicanal automatisé de plus de 100 000 m² pour approvisionner magasins et clients e-commerce, mais il développe également une plateforme de distribution avec l'intégrateur bavarois. Pour 2023, il est prévu une performance de préparation de 1,6 million d'unités par jour et les experts confirment l’approche du distributeur.

 

Omnicanal : les scénarios hybrides gagnent en pertinence

Pour le professeur Alexander Hübner de l’université de Munich, c’est une évidence : « L'omnicanal est une nécessité pour le commerce de détail. Si vous voulez survivre en tant que commerçant, vous devez être présent sur tous les canaux. » Le professeur maitrise ce domaine : depuis des années, ses recherches portent sur les chaînes d'approvisionnement économiques et durables. Il est expert et titulaire de la chaire en Supply et Value Chain Management à Munich. Dans le passé, le thème de l'omnicanal était principalement un souci de préoccupations pour les distributeurs traditionnels, mais les grandes plateformes e-commerce ont bouleversé tout le secteur. « Aujourd'hui, même de nombreux petits détaillants disposent de leur propre plateforme web et fournissent leurs clients », explique le professeur.

Une stratégie omnicanal nécessite-t-elle de nouveaux entrepôts ? Le professeur constate une concentration de centres de distribution lorsqu'il s'agit de biens de consommation ou de mode. Et le chalenge pour les détaillants alimentaires alors ? « Les exigences en matière de logistique sont de plus en plus pointues. Les magasins fonctionnent généralement aux colis et les achats e-commerce à l’unité. De plus, s’y rajoutent le click&collect, les drives, les points de retrait, etc. Le défi pour les prochaines années sera de reproduire tout cela d'une manière ingénieuse, économique, flexible et durable avec l'automatisation. Les scénarios hybrides gagneront donc beaucoup en importance. »

 

A_2
Helmut Prieschenk, CEO de Witron, et le professeur Alexander Hübner de l’université de Munich

Un réseau de distribution performant sans mondes parallèles ou en autarcie

Helmut Prieschenk, CEO de Witron, le confirme : « Les exigences logistiques du commerce de détail ont fondamentalement changé ces dernières années : la Supply Chain unidimensionnelle est devenue un réseau multidimensionnel basé sur la demande. Alors qu'hier, il suffisait à un centre de distribution d'approvisionner le plus grand nombre de magasins possible avec une large gamme d'articles, aujourd'hui le défi consiste à trouver à la complexité apparue dans le réseau de distribution, une réponse qui apporte une solution logistique économique à ce changement de paradigme. »

Le secteur parle de réseaux transparents depuis de nombreuses années, mais peu de choses ne s’étaient produites jusqu'à présent. C'est précisément ce défi que le CEO de Witron et ses équipes relèvent et la réponse de Witron est l’OCM - Omni Channel Machinery. « L’OCM c’est l'intégration de tous les acteurs horizontaux et verticaux d'un réseau omnicanal : fournisseurs, centre de distribution, transport, ainsi que les différents canaux de vente : magasins, livraison à domicile, click & collect, drives », explique Helmut Prieschenk. Il s'agit de créer une plateforme, un réseau logistique de distribution End-to-End très performant, dans lequel tous les rouages communiquent en permanence entre eux et s'optimisent mutuellement. « Les mondes parallèles non rentables ou autarciques sont tabous ».


Witron est convaincue qu’un entrepôt-mère omnicanal (Mothership) dans un réseau fonctionnel est beaucoup plus pertinent pour les distributeurs que l'exploitation de nombreux micro-entrepôts. « Définitivement oui » et l'idée centrale de l'OCM est de « tirer profit de la part du lion dans les flux », souligne H.Prieschenk. Dans l'esprit d’économies d'échelle (Economy of Scale), la dynamique des magasins doit être utilisée pour générer des synergies pour tous les autres modèles de ventes. « Dans un centre de distribution omnicanal performant, il se doit pour les différents canaux de distribution de ne point vouloir séparer les réceptions de marchandises, la gestion des stocks, les données de base des produits, les technologies, les processus de services ou les ressources humaines, par exemples. La clé est de simplifier la complexité, de ne pas se construire des mondes parallèles, mais d'exploiter les forces et les volumes de l'activité des magasins pour intégrer économiquement l'activité e-commerce croissante et ainsi répondre avec une très grande flexibilité à la dynamique des autres canaux. » Le centre de distribution moderne réagit avec souplesse et agilité aux fluctuations des activités quotidiennes - aujourd'hui plus de commandes en magasin, demain peut-être beaucoup plus de commandes en ligne, jours de pointes, promotions, etc. - en temps réel et tout en utilisant les mêmes infrastructures.

 

Les avantages pour les consommateurs, les distributeurs et l'environnement

« En outre, une telle solution se doit d’être globale, avec des avantages pertinents pour le consommateur, pour le distributeur et pour l'environnement. » Pour le consommateur, la solution doit générer un service client de haute qualité et à meilleur coût, pour le détaillant un modèle commercial efficace et économique et pour notre Terre, une logistique durable.

Mais qu'est-ce que l’OCM exactement ? Du conseil, un logiciel ou un nouveau concept d'entrepôt ? « Tout ceci en fait », explique H. Prieschenk. L'intégration de l’OCM commence par une analyse ciblée de son utilité, que Helmut Prieschenk qualifie de "sweat your assets". Ensuite cela consiste à déterminer ce qui manque encore dans la logistique existante du client. Enfin, il s'agit de tout intégrer dans un réseau omnicanal efficace et d'optimiser ce réseau dans le but d'amener les biens aux consommateurs de manière économique, au meilleur prix et durablement, quel que soit le canal de vente - magasin ou numérique.

 

« L'OCM est une plate-forme de distribution intégrée. Y sont intégrés un centre de distribution omnicanal performant, des interfaces avec tous les acteurs horizontaux et verticaux et un optimiseur qui permet de piloter facilement et efficacement le réseau en fonction des priorités - le temps, les coûts, la performance, le transport ou le volume », résume H. Prieschenk avec pragmatisme. Le but de Witron n’est cependant pas de développer un nouveau logiciel de planification des tournées, ni même commercial et certainement pas de se placer comme un prestataire de services entre le distributeur et ses clients. « Nous combinons des technologies avérées et développons simultanément une plateforme allant des fournisseurs via l'entrepôt jusqu'aux magasins ou au client final, nous créons de la transparence dans le réseau de distribution et permettons l'échange de données entre tous les participants et ce également jusqu'au magasin et au client final », promet H.Prieschenk
 

A_3
Nicholas Pettersson, Managing Director de la logistique d'Axfood en Suède

Une solution adaptée et sur mesure pour Axfood (Suède)

L'un des premiers à utiliser le nouveau concept Witron est Nicholas Pettersson, Managing Director de la logistique d'Axfood en Suède. « Nous avions douté de jamais trouver une entreprise qui réaliserait notre rêve d'un vrai entrepôt omnicanal », déclare M. Pettersson. Lui et son équipe ont parcouru le monde entier à la recherche d’une solution unique combinant préparation pour les magasins et pour le commerce en ligne dans un seul entrepôt. Après avoir examiné de nombreuses solutions, Axfood a fait le choix de Witron et construit son nouvel entrepôt près de Stockholm. « Cela n'a jamais été fait à cette échelle auparavant. » Depuis ce centre de distribution hautement automatisé, les magasins Axfood et les clients en ligne seront approvisionnés avec plus de 22.000 références articles différentes. Les différentes zones de températures vont de +25°C à -26°C. L’entrepôt est conçu pour une performance de préparation quotidienne d'environ 1,6 millions d'unités/jour.

 

Le point fort du nouvel entrepôt omnicanal d'Axfood : le commerce en ligne utilise les mêmes stocks et ressources que les magasins. Des processus qui, dans le cadre d'une logistique d'entrepôt classique, auraient dû être traités et consolidés couteusement dans plusieurs secteurs distincts sont ici exécutés par un et un seul système logistique intégré, ce qui non seulement augmente considérablement l'efficacité, la performance et la qualité des processus de préparation et d'emballage, mais qui a permis également de réaliser des économies considérables en matière d'investissement. L'élimination de la consolidation des livraisons e-commerce constitue un avantage considérable pour un distributeur. « Vous ne trouverez pas de solution standard, chaque distributeur doit trouver sa voie, et trouver sa solution pour son marché », résume M. Pettersson.

 

 

À écouter également, un podcast dédié aux solutions OCM de Witron (en anglais) :

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine