Accueil / Actualités / Éditeurs / DDS Logistics digitalise la gestion des pénalités logistiques pour améliorer la performance

Éditeurs

DDS Logistics digitalise la gestion des pénalités logistiques pour améliorer la performance

08.04.2022 • 13h01
|
A_1

DDS Logistics

À l'occasion du salon SITL, l’éditeur DDS Logistics présentait un nouvel outil dédié à l’automatisation du suivi de la performance et des pénalités logistiques. Un moyen de faciliter les échange que nous présente Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics.

Le salon SITL était l’occasion pour l’éditeur DDS Logistics de présenter au marché ses solutions, au diapason des besoins des acteurs de la supply chain : visibilité du transport, planification de rendez-vous... Et parmi les nouveautés dévoilées lors de l’évènement, on y trouvait un module dédié à la gestion de la performance logistique et plus particulièrement à la gestion des pénalités logistiques, souvent complexes, mais monnaie courante dans les activités au quotidien. « Encore une fois, nous voulons répondre à un enjeu de collaboration au sein de l’écosystème d’acteurs de la logistique-transport et leurs fournisseurs. L’idée est de suivre l’écart entre la réalité et les engagements qu’avaient pu prendre un industriel auprès de son client – sur le contenu des commandes, les délais de livraison, et d'autres indicateurs de qualité de service – et de gérer ensuite les éventuelles pénalités logistiques qui peuvent survenir si les conditions n’ont pas été remplies. C’est un sujet extrêmement sensible pour toutes les parties concernées, et qui représente des montants importants », raconte Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics.

 

Un outil qui répond à l’évolution de la règlementation

L’outil permet donc de se donner les moyens d’avoir une vision partagée des indicateurs de performance (« L’objectif est en avant tout d’entrainer l’ensemble des partenaires vers l’amélioration continue, grâce à une mesure commune »), mais aussi de simplifier tout le processus de pénalité en le rendant plus efficace et intelligible, là où il est encore souvent manuel aujourd’hui. Un besoin accentué par les récentes évolutions règlementaires, avec les lois Asap et Egalim 2 qui obligent le distributeur à justifier et documenter la source de ses demandes de pénalité pour permettre un calcul proportionnel du préjudice subi. « Le cadre est beaucoup plus contraignant et renforce donc le besoin d'une solution comme la nôtre, qui rassemble l’information et créer des processus de travail peremttant au distributeur de partager et valider ces décisions, ce qui offre une plus grande efficacité », détaille Jérôme Bour. Une nouvelle offre, permise par l’acquisition en décembre dernier de l’entreprise Fluid-E, et de son portail SaaS dédié à l'exécution des processus de supply chain interentreprises BtoB. Déjà en place chez un premier client, le produit est désormais disponible aux acteurs industriels ou distributeurs. Il vient s’interfacer facilement aux systèmes WMS, ERP ou de gestion commerciale, et offre ainsi une vision partagée du calcul et des montants des pénalités, avec la possibilité d’y adjoindre des commentaires ou des documents justificatifs.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine