Accueil / Actualités / Prestataires / Avec Log'issimo, La Poste veut répondre aux nouveaux besoins de la logistique de proximité

Prestataires

Avec Log'issimo, La Poste veut répondre aux nouveaux besoins de la logistique de proximité

21.04.2022 • 17h53
|
A_1

Inscrite dans une stratégie de diversification face aux mouvements impactant le monde du courrier, La Poste poursuit sa mue en proposant une nouvelle organisation logistique, Log'issimo. S'appuyant sur un réseau de 120 plateformes logistiques et de 5 300 facteurs collecteurs, elle se structure autour de cinq grandes familles de service : fresh, retail, sur-mesure, facilities et santé.

Plus de 1100 start-ups dans le monde viennent transformer le monde de la supply chain indique Fabien Esnoult, CEO et fondateur de SprintProject, responsable au sein de France Supply Chain du programme EVoLUE. Une énorme partie d’entre elles se développe dans le secteur de la logistique urbaine. Si le continent européen paraît surreprésenté avec 687 jeunes pousses, c’est qu’il s’agit d’ « un territoire complexe générant énormément d’innovations » explique Fabien Esnoult. Un domaine foisonnant ou des groupes bien établis comme La Poste travaillent également à intégrer dans leurs offres des services ciblés pour cette logistique de proximité. Cette stratégie s’intègre pleinement à la transformation du Groupe initiée depuis une dizaine d’années face à la baisse des volumes de courrier avec, en parallèle, l’augmentation des livraisons de marchandise (30 % de hausse en 2020 sur la livraison de colis). Déjà doté de filiales dans le domaine de la logistique urbaine, avec Stuart pour la livraison express et Urby, pour la livraison de pondéreux, ou encore son service de livraison aux pariculiers, Colissimo, La Poste a souhaité formaliser une offre spécifique sous le nom de Log’issimo.


Mutualiser les ressources et les moyens

Lancé fin 2021, cette marque se base sur l’organisation existante de La Poste pour proposer des solutions sur mesure aux entreprises et aux collectivités. « Jusqu’à fin 2021, ces services pouvaient avoir des noms différents. Nous nous sommes rendu compte qu’il pouvait y avoir un intérêt à donner de la visibilité à cet ensemble de briques de La Poste peu connues et à les développer grâce à un travail de structuration », indique Philippe Dorge, directeur général adjoint du Groupe La Poste, en charge de la branche Services-Courrier-Colis. De nouveaux services apportés dans un modèle dont l’ambition est de mutualiser au maximum les ressources, les moyens, les mètres carrés, les liaisons de transport, le remplissage des camions... « C’est ce qui va donner un avantage, une promesse client différenciante. Cette mutualisation et cette synergie très forte vont nous permettre d’aller chercher la performance économique et écologique ainsi que l’excellence de la qualité de service », poursuit-il. Ce développement vient pleinement s'intégrer dans le Plan stratégique du Groupe « La Poste 2030, engagée pour vous » qui porte l'ambition de devenir le leader de la logistique urbaine durable. « A côté de Colissimo pour lequel nous avons l'ambition d’atteindre un milliard de colis à la fin de la décennie, vous trouverez maintenant Log’issimo qui proposera à nos clients entreprises des offres très complémentaires à l’offre mono-colis, des solutions logistiques premier et dernier kilomètre adaptés, un service de collecte, un service de préparation de commandes, stockage de proximité, livraison multi-colis, sur mesure, approvisionnements et réassorts continus...».

 

A_2
Log'issimo Fresh/La Poste

Structuré autour de cinq familles de solutions

Structuré en cinq verticales, Log’issimo entend ainsi répondre aux besoins variés du retail, du fresh, des facilities (cœur historique d’activité du groupe), du sur-mesure, et de la santé. Sur Log’issimo Retail, l’ambition est de « répondre aux problématiques et aux axes de développement sur le marché de la pièce détachée urgente, dans le BTP ou encore l’automobile, sur lequel on part soit d’un stock national, soit d’un stock régional », explique Anthony Catillon, directeur de Log’issimo à la branche Services-Courrier-Colis de La Poste. Il s’agit de constituer à partir des réseaux existants des espaces de stockage de proximité permettant de gérer des pièces dont le turnover est important, pour offrir une plus grande réactivité. Un service notamment mis en place pour l’écosystème Mobivia comprenant neuf marques parmi lesquelles Norauto et Midas. Le groupe s’est ainsi appuyé sur Log’issimo Retail pour la mise en place d’un premier City Hub (espace de stockage de proximité) pilote à Paris en 2019 avec 3 600 références stockées avant d’en ouvrir un deuxième à Lille en 2021, avec 4 600 références stockées. Deux sites desservant des points de vente Norauto et Midas, 113 pour le premier, 40 pour le second. « Dans notre activité, disposer des pièces pour dépanner et réparer les véhicules de nos clients rapidement est primordial. Les City Hubs pilotes que nous avons mis en place à Paris et à Lille nous ont confirmé qu’il y avait un véritable avantage pour nous à passer par le service Log’issimo Retail. Cela apporte un véritable confort quant à la gestion de la logistique : disponibilité, rapidité, fiabilité » témoigne Sébastien Hospital, CEO de Mobivia Supply Solutions.


Sur la partie Log’issimo Fresh, « nous nous étions développés historiquement sur le marché du plateau repas senior pour le maintien à domicile des personnes âgées et fragiles. Nous sommes donc montés en compétences sur la maîtrise des produits frais et de la chaîne du froid, explique Anthony Catillon. Log’issimo souhaite aller un cran plus loin en le faisant pour le compte d’entreprises en assurant du réassort de frigos connectés au cœur des entreprises ». Sur ce sujet l’entreprise travaille notamment avec Foodles, la cantine d’entreprise connectée. Troisième pilier de cette partie Fresh : le réassort des drives piéton, notamment avec Auchan, Cora et Intermarché.


Collectes, remises, sur-mesure et santé

L’axe Facilities correspond quant à lui à ce que le Groupe fait déjà depuis un certain temps auprès de plus de 100 000 entreprises pour optimiser la gestion des flux des courriers et marchandises entrants et sortants. Le tout à travers des activités de collectes et remises ainsi que des flux intersites: « Il consiste à apporter ou récupérer du flux, historiquement courrier mais celui-ci étant en décroissance ces dernières années, nous avons élargi de manière massive sur le Colis, notre véritable relais de croissance, et sur la logistique », détaille Anthony Catillon.


Pour aller au-delà de la livraison, de la prise en charge et de la remise du produit, Log’issimo propose également l’offre « sur mesure » s’adressant à des acteurs publics ou privés ayant un besoin spécifique de logistique. Une offre qui intègre par exemple la logistique d’équipements numériques éducatifs, mais également celle des PLV (Log’issimo collabore notamment avec Coca-Cola depuis janvier 2022 sur ce service) ou encore des grandes opérations comme cela a été le cas durant la crise sanitaire en accompagnant le gouvernement sur la gestion et le stockage des masques. Enfin la verticale Log’issimo Santé est destinée aux pharmacies, prenant en charge la livraison à domicile de médicaments par le facteur.


Un réseau de 120 plateformes logistiques et 5 300 facteurs collecteurs

Pour réaliser toutes ces activités, Log’issimo s’appuie sur le réseau BotoB existant de La Poste, avec plus de 5 300 facteurs-collecteurs-remiseurs qui opèrent aujourd’hui sur toute la France auprès de plus de 100 000 entreprises quotidiennement. L’ensemble conduisant à plus de 120 000 prestations quotidiennes auprès d’entreprises ou de collectivités. Pour répondre à ces demandes, la structure peut compter sur ses 120 plateformes logistiques dans toute la France (30 agences principales proposant l’ensemble des offres Log’issimo dans les 22 métropoles et en Ile-de-France et 90 autres pour mailler le reste du territoire) : « L’idée est de focaliser nos investissements logistiques sur deux types de plateformes : une principale avec une zone de stockage de proximité et une zone de stockage de frais, et des agences plus classiques permettant de connecter dans toute la France l’ensemble des produits confiés afin de pouvoir répondre sur l’intégralité des zones », détaille Anthony Catillon.

 

Face à cette organisation qui se transforme progressivement, le Groupe opère dans le même temps la transition de sa flotte. Se basant sur la mutualisation des flux au cœur de son réseau pour réduire les émissions carbone, Log'issimo peut ainsi compter sur 13 500 circuits dédiés neutre en carbone et une flotte de 9 000 véhicules dont 1 800 électriques, l’idée étant d’étendre ce verdissement avec un investissement prévu pour 700 vélos cargos dédiés à la logistique urbaine d’ici 2024. Fort de ce réseau et de ces services, Log’issimo enregistrait un chiffre d’affaires de plus de 360 millions d’euros en 2021 ambitionnant d’atteindre 540 millions en 2025 et un milliard d’euros à l’horizon 2030. 

 

Légende photo : Jean-Michel Molette (La Poste), Fabien Esnoult (SprintProject), Sébastien Hospital (Mobivia), Philippe Dorge et Anthony Catillon (La Poste).

A_3
log'issimo Retail-La Poste
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine